•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Maganées, un recueil de fictions sur la fatigue des femmes

Un jeans déchiré sur lequel est écrit « Maganées ».

Une grande force se dégage de l'ouvrage collectif «Maganées», qui permet une prise de pouvoir sur la fatigue

Photo : Québec Amérique

Radio-Canada

Québec Amérique lance cette semaine le recueil Maganées, qui propose des regards croisés sur la fatigue qui assaille les femmes.

La fatigue est encore un tabou. On parle de la fatigue, mais toujours dans l’intimité, explique Vanessa Courville, qui a dirigé le recueil et qui en signe l’un des neuf textes.

L’objectif de l’ouvrage collectif était ainsi de mettre cet état d’épuisement sur la place publique afin que les lectrices se sentent moins seules dans leur fatigue, plus comprises, indique un communiqué.

Les neufs récits présentés, d’une vingtaine de pages chacun, explorent plusieurs formes de fatigue : celle liée à l’invisibilisation, celle de la maternité tardive, celle de l’écoanxiété...

Si le thème est délicat à aborder, une grande force se dégage du recueil, qui permet une prise de pouvoir sur la fatigue en la nommant et l’abordant sous le format de la fiction.

La fiction offre plus de place au dialogue. C’est dans la fiction qu’on peut poser des questions sans avoir de réponses, fait remarquer l’une des autrices du recueil, Karine Rosso.

Le livre ne fera pas l’objet d’un lancement officiel en raison de la pandémie, mais sera offert dans les librairies au cours des prochains jours.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !