•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un nouveau timbre rend hommage à trois soldats du chemin Valour à Winnipeg

Un timbre de Postes Canada à la thématique militaire.

De gauche à droite : le caporal Lionel (Leo) Clarke, le lieutenant Robert Shankland et le sergent-major Frederick William Hall figurent sur un nouveau timbre de Postes Canada.

Photo : Postes Canada

Radio-Canada

Postes Canada rend hommage, à l'aide d'un timbre, à trois soldats qui habitaient sur l’ancienne rue Pine, renommée chemin Valour, à Winnipeg. Ils ont tous reçu la prestigieuse Croix de Victoria pour leur bravoure et leur sacrifice pendant la Première Guerre mondiale.

Le nouveau timbre a été dévoilé jeudi.

Dans un communiqué de presse, Postes Canada a souligné les actes de bravoure qui ont valu au caporal Lionel (Leo) Clarke, au sergent-major Frederick William Hall et au lieutenant Robert Shankland la Croix de Victoria.

Seul le lieutenant Shankland a pu recevoir la médaille de son vivant. Les deux autres soldats sont morts à la guerre et la médaille a été remise à leurs parents à titre posthume. La rue Pine a été rebaptisée le chemin Valour en 1925.

La Croix de Victoria est la récompense la plus prestigieuse du système de distinctions du Commonwealth, décernée pour la bravoure en présence de l’ennemi.

Seulement 96 de ces médailles ont été décernées à des Canadiens depuis que la Croix de Victoria a été remise pour la première fois en 1857.

Le caporal Lionel (Leo) Clarke et son infanterie avaient comme mission de dégager une ligne de tranchées allemandes près de Pozières, en France, pendant la bataille de la Somme en septembre 1916. Après que tous les soldats, sauf M. Clarke, aient été tués ou gravement blessés au cours de l’opération, il a repoussé à lui seul une contre-attaque allemande, malgré une blessure à la jambe causée par une baïonnette. À lui seul, il a tué ou capturé 18 soldats allemands et deux officiers.

Pendant la deuxième bataille d’Ypres en 1915, le sergent-major Hall a refusé de laisser derrière lui trois de ses camarades blessés. Il en a sauvé deux et a tenté d’atteindre le troisième, qui se trouvait à moins de 15 mètres d’une tranchée.

Un feu nourri de tirs a découragé sa première tentative, mais il a réussi à atteindre le soldat après coup. Alors qu’il le ramenait en sécurité, les deux soldats ont été tués.

Le bataillon du lieutenant Shankland a été la cible de tirs ennemis intenses pendant la bataille de Passchendaele en octobre 1917. Il a réussi à atteindre le quartier général du bataillon et à revenir avec des renforts et un plan pour une contre-attaque.

Son histoire est relatée dans le film canadien Passchendaele, et son portrait est exposé au Musée canadien de la guerre à Ottawa.

Postes Canada a publié une vidéo avec entre autres le témoignage du petit-neveu de Frederick Hall et de la petite-fille de Robert Shankland. (Nouvelle fenêtre)

Le nouveau timbre rendant hommage au caporal Lionel (Leo) Clarke, au sergent-major Frederick William Hall et au lieutenant Robert Shankland est disponible en ligne sur le site Internet de Postes Canada ou dans les comptoirs postaux du pays.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !