•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Campbellton s’apprête à instaurer une taxe hôtelière

Une statue de poisson dans une fontaine et la montagne en arrière-plan.

Campbellton, au Nouveau-Brunswick.

Photo : Radio-Canada / Serge Bouchard

Radio-Canada

Campbellton compte emboîter le pas à d'autres villes du Nouveau-Brunswick en instaurant une taxe hôtelière.

Son objectif : avoir plus d'argent pour encourager les touristes à séjourner dans la région.

L'administration municipale estime qu’elle pourra percevoir entre 150 000 $ et 200 000 $ supplémentaires par année avec cette taxe de 3,5 % sur chaque nuitée.

C'est une nouvelle taxe qui va permettre de promouvoir le développement économique et touristique à Campbellton, affirme le maire Ian Comeau.

Ian Comeau.

Le maire de Campbellton, Ian Comeau (archives).

Photo : Radio-Canada

Celui-ci relate que des endroits comme Bathurst, Miramichi et Edmundston, ainsi que Pointe-à-la-Croix au Québec, ont une telle taxe hôtelière. Tous le font et ça fonctionne bien, dit-il.

À Campbellton, on recense environ 200 chambres dans trois hôtels et deux auberges, en plus de la centaine de places au terrain de camping municipal.

Une femme portant des verres fumés photographiée à l'extérieur devant l'enseigne indiquant le chemin de l'hôtel.

Sylvie Chiasson, gérante de l'hôtel Super 8 de Campbellton.

Photo : Radio-Canada / Serge Bouchard

Sylvie Chiasson, gérante de l’hôtel Super 8 à Campbellton, souhaite que cet argent additionnel finance de nouvelles initiatives pour attirer davantage de touristes, surtout hors de la saison estivale.

Bien géré, ça peut être bon pour la place, avance-t-elle.

Le maire Comeau promet que les hôteliers seront consultés sur la meilleure façon d’investir les recettes obtenues par l’entremise de cette taxe.

Il qualifie ces hôteliers de partenaires importants clés.

L'approbation de la nouvelle taxe hôtelière par le conseil municipal devrait avoir lieu au cours des prochains mois. On espère qu’elle entre en vigueur au début de l’année 2022.

D’après le reportage de Serge Bouchard

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !