•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les coupes à la STS proposées par Julie Dufour dénoncées

La pancarte de la Société de transport du Saguenay installée sur un arrêt d'autobus à l'Université du Québec à Chicoutimi.

L'arrêt d'autobus de la STS situé à l'Université du Québec à Chicoutimi.

Photo : Radio-Canada / Mélissa Savoie-Soulières

Radio-Canada

La proposition de Julie Dufour de réduire le budget de la Société de transport du Saguenay (STS) d'entre quatre et six millions de dollars ne passe pas auprès du président du conseil d'administration, Marc Pettersen, et de la représentante des usagers, Lina Tremblay.

La candidate à la mairie de Saguenay avait révélé cette information lors de son entrevue avec le chef d’antenne Jean-François Coulombe lors de l’émission Une ville, sept candidats, le 14 octobre dernier.

À moins de trois semaines du scrutin municipal qui aura lieu le 7 novembre, le président du du C.A. et conseiller municipal, Marc Pettersen, a dénoncé les coupes suggérées par Julie Dufour. Selon lui, une telle décision signifierait la fin du transport en commun à Saguenay.

Marc Pettersen au conseil de ville.

Le conseiller municipal sortant et président de la Société de transport du Saguenay, Marc Pettersen

Photo : Radio-Canada

Avec une coupe semblable, on signe l’arrêt de mort du transport en commun à Saguenay. C’est inconcevable. Quand on ne sait pas de quoi on parle, on dit des âneries comme ça […] En plus de pertes de subventions qu’on va avoir pour la Ville, nous, on va être obligé de faire des mises à pied, a commenté celui qui sollicite un nouveau mandat dans le district #7.

Représentante des usagers au sein du conseil d’administration de la STS, Lina Tremblay craint aussi que les services soient affectés en limitant le financement de la sorte. La part de Saguenay au budget de la STS est de 12,8 millions de dollars pour un budget total de 28 millions cette année.

On a besoin de nos autobus, partout. Si elle coupe comme ça, il va y avoir une bonne partie de nos circuits qui vont être enlevés. Ça peut toucher nos quartiers. Ils peuvent couper des routes, ce sont des circuits et ce sont les usagers qui vont payer pour. Je ne suis vraiment pas d’accord avec ça et ça me fait peur. Il y a sûrement des usagers qui l’ont entendue et ça doit leur faire peur aussi, a avoué la dame qui utilise le transport en commun depuis 40 ans.

Avec Lévis, Saguenay est la ville de 100 000 habitants et plus qui consacre le moins d'argent par habitant au financement de son système de transport en commun.

Julie Dufour réagit

Invitée à réagir, Julie Dufour a précisé qu'elle ne touchera pas au budget alloué pour le transport adapté. La conseillère sortante dans le district #2 promet de ne pas faire de compressions de postes à la STS si elle est élue à la tête de la ville.

Julie Dufour en entrevue.

Julie Dufour est la présidente sortante de l'arrondissement de Jonquière.

Photo : Radio-Canada

La candidate à la mairie souhaite réinvestir dans des modes de transport alternatif comme les taxibus, le co-voiturage et le transport à la demande. Julie Dufour dit vouloir mieux desservir les besoins de la population en rendant les services de transport plus flexibles.

D’après des informations de Michel Gaudreau et de Claude Bouchard

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !