•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Place du Royaume offrira le compostage à l’aire de restauration d’ici décembre 2022

Des gens mangent attablés dans une aire de restauration d'un centre commercial.

L'aire de restauration de Place du Royaume connaîtra des changements.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

D'ici décembre 2022, le centre commercial Place du Royaume, situé à Saguenay, ajoutera le compostage à son aire de restauration.

Cette initiative devrait permettre de rediriger 125 tonnes de matières organiques vers le compostage plutôt qu'au site d'enfouissement. Cette estimation est basée sur rapport de caractérisation réalisé par la firme Martin Roy & Associés.

Il s'agit d'un investissement de 400 000 $, rendu possible grâce à un programme de RECYC-QUÉBEC, financé par l'entremise du Fonds d’électrification et de changements climatiques.

Nous sommes très fiers de ce projet-là, parce que ça nous tient à coeur l'environnement. On croit que ça va avoir un impact positif sur la communauté et ça cadre avec les valeurs de notre entreprise, principalement par la réduction de notre empreinte environnementale, a indiqué la directrice générale de Place du Royaume, Coreen Ann Crook.

Le projet en est actuellement à l'étape d'évaluation.

Des centres commerciaux offrent déjà un tel service, avec un îlot où les personnes rapportent leur cabaret avec la vaisselle réutilisable. Un employé effectue ensuite le tri des matières organiques. C'est notamment le cas aux Galeries de la Capitale, à Québec.

Saguenay a annoncé que la collecte des matières organiques devrait débuter l'automne prochain. Une campagne de sensibilisation pour l'utilisation du bac brun vient d'ailleurs d'être tournée avec des personnalités de la région.

Les autres MRC de la région offrent tous déjà cette collecte.

Avec des informations de Johanie Bilodeau

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !