•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La légendaire comédienne de théâtre canadienne Martha Henry s’éteint

La comédienne a donné sa dernière représentation le 9 octobre dernier, en fauteuil roulant.

Portrait de la femme en noir et blanc.

La comédienne canadienne Martha Henry

Photo : Festival de Stratford / David Hou-Image

Radio-Canada

Martha Henry, considérée comme l’une des plus grandes comédiennes de théâtre canadiennes, est morte d’un cancer dans la nuit de mercredi à jeudi, seulement 12 jours après sa dernière présence sur scène. Elle avait 83 ans.

La comédienne était une habituée du Festival de théâtre de Stratford, la ville où elle vivait dans le sud-ouest de l’Ontario.

Pendant plus d'un demi-siècle sous les feux de la rampe, Martha Henry était une femme de théâtre dont les performances transcendantes et la direction artistique ont aidé à consolider le succès du populaire festival de théâtre.

C'est une perte pour toutes les personnes qui ne l’ont jamais vue sur scène, a déclaré la comédienne Cynthia Dale, l’une de ses amies. C’était une grande actrice.

Pendant 47 saisons au Festival de Stratford, Martha Henry a participé à plus de 70 productions et en a dirigé 14 autres. Elle a également été directrice du Birmingham Conservatory Festival de 2007 à 2016 et a encadré la jeune génération d'artistes en tant que directrice du Michael Langham Conservatory.

La force d’un tremblement de terre

Son répertoire s'étend de Shakespeare à David Mamet. Cynthia Dale raconte que la comédienne s’impliquait dans chaque représentation avec la force d'un tremblement de terre, incarnant toute la puissance physique du personnage.

Chaque cellule de son être, de son corps, était vivante et dans le personnage. Et vous le ressentiez à chaque instant en la regardant, a déclaré Cynthia Dale. Cette énergie ne disparaîtra jamais. Elle était une telle force et elle l'est toujours.

La femme regarde le photographe et est assise sur un lit avec un mannequin couché derrière elle.

La comédienne Martha Henry en 1996

Photo : La Presse canadienne / IAN JACKSON

Martha Henry a fait preuve de dévotion pour son métier jusque dans son dernier rôle, celui d'une vieille femme confrontée à la mort dans Three Tall Women, d'Edward Albee.

La comédienne avait reçu son diagnostic de cancer peu de temps avant que la pandémie mette fin à la production de Stratford, en 2020.

Jouer en fauteuil roulant

Lorsque les spectacles ont repris cet été, Mme Henry utilisait un déambulateur pendant les répétitions et les premières représentations, mais un mois après la reprise de la pièce, en septembre, elle devait utiliser un fauteuil roulant.

Même si sa santé s'était détériorée, Martha Henry n'a jamais fait de parallèle entre son personnage et sa lutte personnelle. Elle a dominé la scène jusqu'à sa dernière représentation, le 9 octobre.

Le Festival de Stratford a indiqué que le spectacle avait été filmé et qu’il espérait obtenir les droits pour le diffuser publiquement. Le directeur artistique du festival, Antoni Cimolino, a déclaré que l'adieu sur scène de Martha Henry témoignait de son courage, de son dévouement et de son talent artistique.

Son sens de la responsabilité envers le théâtre était si profond qu'il lui a permis d'endurer la douleur et de faire face à l'adversité de la maladie en phase terminale pour réaliser une prestation d'une vérité stupéfiante.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !