•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le studio de jeux vidéo de Québec Beenox perd un de ses codirecteurs

Plan rapproché de Thomas Wilson en veste et chemise fleurie, souriant.

Le codirecteur de Beenox, Thomas Wilson, lors d'une conférence de presse en décembre 2020. (Archives)

Photo : Radio-Canada

Après 16 ans au sein de l’entreprise et presque 10 ans à titre de codirecteur, Thomas Wilson quitte le studio de jeux vidéo Beenox. Il en a fait l’annonce à son équipe il y a deux semaines.

L’arrivée de M. Wilson au studio de Québec est survenue quelques mois après son acquisition par le géant américain Activision, en mai 2005. Depuis, Beenox a collaboré à la conception de plusieurs titres issus d’importantes franchises de l’univers vidéoludique, dont Skylanders, Call of Duty et Crash Bandicoot.

Le codirecteur quittera l’entreprise à la fin du mois d’octobre. Son départ serait le fruit d’une décision personnelle et aurait lieu en bons termes.

« Je sentais qu'il était tout simplement temps pour moi de relever de nouveaux défis. »

— Une citation de  Thomas Wilson, codirecteur de Beenox

Thomas Wilson affirme s’offrir une pause bien méritée avant de se lancer dans de nouvelles aventures.

Ce départ survient quelques mois après que Beenox ait complété le recrutement d'une centaine de nouveaux employés.

Photo artistique de Thomas Wilson et Nour Polloni, l'un à côté de l'autre, souriants.

Thomas Wilson et la codirectrice Nour Polloni (archives)

Photo : BEENOX

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !