•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le SPVM démantèle un réseau de fraude téléphonique

Une personne lit sa carte de crédit devant son ordinateur.

Ne répondez pas à un texto vous demandant des informations financières ou personnelles, dit le SPVM.

Photo : Getty Images / damircudic

Radio-Canada

Le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) a procédé au démantèlement d'un réseau, dont le modus operandi était de cibler par texto des clients de grandes entreprises en se faisant passer pour celles-ci.

Les autorités ont saisi 50 cellulaires, 40 cartes SIM, 7 ordinateurs portables et plusieurs routeurs dans un condo situé au centre-ville de Montréal. Le centre d'appel clandestin opérait de manière automatisée.

Deux suspects ont été arrêtés, tous deux âgés de 24 ans. Ils auraient réussi à soutirer de nombreuses informations personnelles à leurs victimes pour ensuite s’en servir afin d'effectuer des transactions frauduleuses totalisant plus de 170 000 $.

Cette stratégie d'hameçonnage, aussi appelée smishing en anglais, consiste à envoyer un texto pour inciter les destinataires ciblés à cliquer sur un lien.

Le matériel saisi fait actuellement l’objet d’une expertise complète, à l’issue de laquelle des accusations seront déposées, indique le SPVM par voie de communiqué.

L’enquête se poursuit afin de déterminer l’ampleur exacte de cette arnaque.

Conseils de prévention :

  • Si vous recevez un texto d’une compagnie avec laquelle vous faites affaire, communiquez avec son service à la clientèle sans répondre au texto reçu;
  • Soyez vigilant lorsque vous ne reconnaissez pas le numéro de téléphone d’un texto;
  • Ne rappelez pas un numéro qui s’affiche sur un texto lorsque vous ne reconnaissez pas le numéro.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !