•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Fraude du « petit-fils » : un suspect recherché à Québec

Un homme vêtu d'un veston bleu pâle est debout dans un hall d'entrée dans un montage de trois photos sous différents angles.

Le suspect aurait prétendu être le petit-fils de la victime pour lui soutirer de l'argent.

Photo : Photos fournie par le SPVQ

Les policiers sont à la recherche d’un homme soupçonné d'avoir extorqué plus de 5000 $ à une personne âgée en prétendant être son petit-fils au téléphone.

Surnommé la fraude du petit-fils par les policiers, le stratagème utilisé consiste en un appel téléphonique où le fraudeur prétend être un proche de la personne âgée. Il exerce ensuite de la pression pour obtenir de l’argent en invoquant de fausses raisons, comme le paiement d’une caution.

Dans le cas de la plainte sur laquelle enquête le Service de police de la Ville de Québec (SPVQ), le suspect se serait par la suite présenté au domicile de la personne âgée en se faisant passer cette fois pour un policier. Le fraudeur aurait convaincu la victime de se rendre à un guichet automatique pour retirer de l’argent.

C’est malheureux, mais ce sont surtout des personnes âgées qui sont visées, des personnes qui sont vulnérables en raison de leur âge, commente Marie-Pier Rivard, agente aux communications du SPVQ.

Elle sollicite l’aide du public pour identifier le suspect à l’aide d’images qui semblent avoir été captées dans le hall d’entrée d’un édifice commercial où se trouve un guichet automatique.

Un homme habillé d'un veston bleu pâle est debout dans un hall d'entrée avec un téléphone dans la main.

Le SPVQ recherche un suspect qui aurait subtilisé plusieurs milliers de dollars à une personne âgée.

Photo : Photo fournie par le SPVQ

Description du suspect

  • Mesure environ 178 cm (5 pi 10 po)
  • Poids proportionnel
  • Cheveux courts
  • Lunettes de vue
  • Portait un jeans et un veston bleu pâle avec renforts de cuir aux coudes. Pourrait circuler à bord d’un Nissan Quashqai récent

Pour éviter de se faire piéger

Marie-Pier Rivard rappelle que les policiers n’utilisent jamais ce genre de pratique pour obtenir le paiement d’une caution ou toute autre somme d’argent.

Dans le doute, elle recommande aux personnes âgées de parler à une personne de confiance pour mieux évaluer la situation.

Quiconque aurait des détails qui pourraient servir à identifier le suspect est invité à communiquer avec le SPVQ, soit en composant le 911 pour une intervention immédiate, ou en appelant au 418 641-2447 pour transmettre de l’information de manière confidentielle.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !