•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Meurtre de Lucie Castonguay : un poste de commandement mobile 20 ans plus tard

Photo de Lucie Castonguay.

Lucie Castonguay a été retrouvée assassinée à l’intérieur de sa résidence de Saint-Fabien-de-Panet le 17 décembre 1999.

Photo : Sûreté du Québec

La Sûreté du Québec (SQ) a installé jeudi un poste de commandement mobile à Saint-Fabien-de-Panet, en Chaudière-Appalaches, dans l’espoir de recueillir des informations concernant le meurtre de Lucie Castonguay, survenu il y a plus de 20 ans.

Le poste a été installé sur la route 283, à la sortie du village, en face du cimetière. Des enquêteurs de la Division des disparitions et des dossiers non résolus de la SQ invitent tout citoyen pouvant détenir des informations sur la mort de Lucie Castonguay à venir les rencontrer.

Le 17 décembre 1999, la femme de 42 ans avait été retrouvée assassinée à l’intérieur de son domicile situé sur la route 283, anciennement connue sous le nom de route 204 Sud, à Saint-Fabien-de-Panet. Selon les policiers, le crime aurait été commis dans la nuit du 14 au 15 décembre 1999.

Personne d'intérêt

Les enquêteurs de la SQ doivent rencontrer jeudi une personne résidant à Saint-Jean-Port-Joli qui est d’intérêt dans ce dossier.

Cette personne pourrait détenir des informations importantes reliées au meurtre de Lucie Castonguay, précise le corps policier dans un communiqué.

La Sûreté du Québec mentionne que toute information pouvant aider à résoudre ce crime peut être communiquée à la Centrale de l’information criminelle en composant le 1 800 659-4264. Le numéro de dossier est le 280-991217-001.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.