•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Projet Montréal offre une « boîte bienvenue bébé » aux nouveaux parents

Une boîte cadeau contenant des article à l'effigie de la Ville de Montréal.

La « boîte bienvenue bébé » contient des articles destinés aux nouveau-nés et aux parents.

Photo : Twitter / Projet Montréal

Radio-Canada

Projet Montréal offre une « boîte bienvenue bébé » en guise de cadeau à tous les nouveaux parents montréalais pour « favoriser l’égalité des chances » de tous les enfants de la métropole.

Un budget annuel de 2 millions de dollars sera réservé pour cette initiative qui devrait profiter à quelque 20 000 nouveau-nés chaque année.

C’est l’annonce qu’a faite la mairesse sortante, accompagnée de l’aspirante mairesse de Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension, Laurence Lavigne Lalonde, et l’aspirant maire de Montréal-Nord, Will Prosper, durant un point de presse ce matin.

Valérie Plante montre le contenu de la boîte bienvenue bébé.

Valérie Plante (au centre) accompagnée de l’aspirante mairesse de Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension, Laurence Lavigne Lalonde (à droite), et l’aspirant maire de Montréal-Nord, Will Prosper (à gauche) durant un point de presse le 21 octobre 2021.

Photo : Radio-Canada

Pour recevoir la boîte

Pour être admissibles à cette nouvelle initiative, les parents doivent résider sur le territoire de Montréal. Par l'entremise du réseau de santé, les bénéficiaires peuvent signifier s'ils souhaitent ou non recevoir la boîte cadeau à partir de la trentième semaine de la grossesse. La réception de celle-ci se fait par la poste.

La boîte bienvenue bébé contient des articles destinés aux nouveau-nés, comme des couches lavables, un thermomètre, un livre d’auteur québécois ainsi qu'une couverture et un pyjama à l’effigie de la Ville de Montréal. Chaque boîte a une valeur approximative de 100 $, laisse savoir la mairesse de Montréal.

Quant à eux, les parents y trouveront des petites douceurs leur étant destinées : des billets de métro, un laissez-passer pour un musée d’Espace pour la vie, par exemple. L’objectif est qu’ils puissent continuer de profiter de tout ce que Montréal a à offrir, explique Valérie Plante.

Égalité des chances dès la naissance

L’initiative de la boîte bienvenue bébé s’inscrit dans l’effort de Projet Montréal visant à aider les familles.

« On sait que toutes les familles montréalaises n’ont pas les mêmes capacités financières, les mêmes ressources, et n’ont pas le même réseau. Pour certaines familles, les premières semaines de la naissance d’un bébé, ça peut donner le vertige. »

— Une citation de  Laurence Lavigne Lalonde, Projet Montréal

Ainsi, l’idée derrière ce cadeau est d’aider les parents à apprivoiser leur nouveau rôle tout en restant actifs dans la communauté, notamment en profitant des activités et des loisirs disponibles à Montréal.

L’équipe de Projet Montréal veut aussi donner des outils à chaque enfant afin qu’ils puissent tous naître sur un certain pied d’égalité.

« Chaque année, environ 20 000 enfants naissent à Montréal. Ce sont des milliers d’entre eux qui [grandissent] dans des milieux socioéconomiques pas toujours faciles. Je le vois dans mon coin à Montréal-Nord, mais aussi partout en ville, des familles qui peinent à payer l’essentiel pour l’arrivée d’un nouveau-né. »

— Une citation de  Will Prosper, Projet Montréal

La baby-box , une inspiration européenne

Avec sa nouvelle boîte bienvenue bébé, Montréal emboîte le pas à la Finlande, où cette tradition est déjà bien implantée depuis 1938. Similairement, l’Écosse envoie des boîtes aux nouveaux parents depuis quatre ans, tandis que la France prévoit elle aussi distribuer une baby-box dès février 2022, lit-on dans le communiqué de Projet Montréal.

La mairesse a spécifié que les parents souhaitant renoncer à la boîte pourront le faire. Le cas échéant, la Ville enverra un don équivalant à la valeur du cadeau à un organisme œuvrant auprès des familles montréalaises.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !