•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Jeune Chambre de la Mauricie souhaite le retour des partys de bureau

Des collègues rient et dansent, un verre à la main.

La Jeune Chambre de la Mauricie réclame des assouplissements de Québec pour permettre aux salles de réception de tenir des soirées de Noël, entre autres (archives).

Photo : iStock

Radio-Canada

À l’approche de la période des Fêtes, la Jeune Chambre de la Mauricie (JCM) réclame des assouplissements sanitaires de la part de Québec pour permettre la tenue de partys de bureau. Les entreprises sont à l’heure d’effectuer leur réservation pour une soirée de Noël et la Jeune Chambre veut se faire le porte-voix des entrepreneurs qui exploitent des salles de réception.

La question peut se poser au sein des différents milieux de travail : est-ce qu’il y aura une soirée organisée pour Noël cette année? Il y a eu des assouplissements des règles entourant la tenue de congrès, de réunions, de même que des assouplissements dans les restaurants et lors des spectacles, mais pour la tenue d’autres événements plus festifs, la limite est toujours de 25 personnes dans les salles de réception.

La directrice générale de la Jeune Chambre de la Mauricie, Catherine Lessard, croit que des assouplissements sont nécessaires, particulièrement à l’approche des Fêtes. Les entreprises spécialisées en événementiel traversent une période difficile qui s'éternise. Présentement, les gens vont se tourner vers des réservations de restaurants puisque les gens de bureau ne veulent pas manquer la chance de faire une activité cette année. Alors, les réservations vont plutôt du côté des restaurateurs, précise Catherine Lessard, en entrevue à l'émission En direct.

Au restaurant, les salles peuvent être remplies au maximum de leur capacité, en respectant la limite de 10 personnes par table, qui doivent demeurer assises. Les entreprises du milieu de l’événementiel qui sont partenaires de la Jeune Chambre de la Mauricie dénoncent le fait qu’ils passeront à côté de cette période lucrative pour une autre année encore.

Jouer sur la ligne

Par ailleurs, certains entrepreneurs ne veulent pas jouer sur la ligne, comme l'indique la directrice générale de la JCM. Il y a certains groupes d’événements qui sont possibles, mais on ne veut pas prendre le risque de dire: "On y va avec un gala reconnaissance qui va être un party de bureau." Le type de soirées partys de bureau n’est toujours pas permis puisqu’il est considéré de nature événementielle. Toutefois, il est maintenant possible d’organiser un souper-spectacle ou une remise de trophées en salle de réception. C’est une soirée où on peut être 250 personnes dans la salle, assises à leur table, où il y a de l’animation en avant. On peut faire ce genre de soirées actuellement, c’est accepté , explique Catherine Lessard.

La Jeune Chambre de la Mauricie est bien consciente que le gouvernement procède de façon stratégique dans ses annonces concernant les assouplissements des mesures sanitaires. L’organisme espère toutefois que des annonces seront faites très prochainement, puisque des soirées de bureau, avec les revenus qu’elles représentent, se tiennent aussi tôt qu’en novembre.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !