•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Entrée libre : de Limoilou à Arrakis

Entrée libre

Entrée libre

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

ENTRÉE LIBRE /Alors que la saison des couleurs s'étiole tranquillement, une abondance d'activités et d'objets culturels s'offre présentement à la population. Afin d'y voir plus clair, les journalistes d'ICI Québec vous proposent leurs suggestions.


Dune, première partie

Un homme vêtu de noir se tient debout devant un mur dans une vaste salle.

Timothée Chalamet dans le rôle de Paul Atreides dans une scène de «Dune».

Photo : Warner Bros. / Chiabella James

Trente-sept ans après David Lynch, c’est au tour de Denis Villeneuve de proposer sa vision d’Arrakis et du riche univers créé par l’auteur Frank Herbert. Dotée d’un budget de 165 M$, la mégaproduction est une lettre d’amour au grand écran, si bien que les cinéphiles qui choisiront IMAX profiteront d’une heure de contenu en format étendu 1.43 :1 sur les 155 minutes que dure le film. Sachez toutefois que vous ne connaîtrez pas le dénouement de la quête de Paul Atréides tout de suite, puisque l’intrigue du premier livre de la saga a été scindée en deux. L’équipe de production n’a toujours pas reçu le feu vert pour tourner la suite.

Jean-François Blanchet


Retour de l’Opéra de Québec devant public

Le nom de l'opéra, L'elisir d'amore, est inscrit sur une bouteille de parfum.

L'Opéra de Québec présente L'Elisir d'Amore en octobre 2021.

Photo : Opéra de Québec

La dernière présentation de l’Opéra de Québec date d’octobre 2019. L’Elisir d’amore de Gaetano Donizetti marquera le retour des grandes voix d’ici. Catherine St-Arnaud, Julien Dran et Hugo Laporte partageront la scène. L’Orchestre symphonique de Québec et le Chœur de l’Opéra de Québec seront sous la direction musicale de Jean-Michel Malouf.

Les 23, 26, 28 et 30 octobre à 19 h 30, à la salle Louis-Fréchette du Grand Théâtre de Québec

Tanya Beaumont


Errances – 1916 : le second brasier

Une guide-animatrice au regard terrifié, tient une lanterne à la hauteur de son visage.

Un guide accompagne chacun des groupes durant le parcours immersif «Errance - 1916: le second brasier».

Photo : Radio-Canada / Guillaume Croteau-Langevin

La compagnie Machine de Cirque de Québec (Nouvelle fenêtre) plonge dans le thème de l'Halloween, cet automne, en proposant un parcours immersif à l'ambiance sinistre. Une trentaine d'artistes, comédiens et acrobates donnent vie à une production mêlant réalité et fiction, à l'intérieur de l'église Saint-Charles de Limoilou. Cette église a été ravagée par les flammes à deux reprises au fil des ans. Le plus récent incendie qui y a fait rage remonte à 1916. Mais qu'est-ce qui a causé la naissance de ce dernier brasier? Le spectacle déambulatoire propose une théorie affligeante. Bonne Halloween!

Errances – 1916 : le second brasier, jusqu'au 31 octobre, 13 ans et plus, billet au coût de 20 $ (incluant une consommation)

Valérie Cloutier


Food Club à Premier acte

Une scène de la pièce «Food Club»

Une scène de la pièce «Food Club»

Photo : @ / David Mendoza Hélaine

La pièce Food Club de Samantha Clavet explore le rapport malsain qu'on peut avoir avec notre corps et la nourriture. Cette pièce est une volonté de l'auteure d'aborder les troubles alimentaires d'une façon différente de ce qui se fait habituellement. Dans la fiction je trouve qu'on aborde souvent les troubles alimentaires en parlant d'anorexie, de boulimie et de troubles alimentaires au féminin. C'est pourquoi l'auteure nous amène dans l'univers glauque du Food Club, une référence directe au livre Fight Club de Chuck Palahniuk, qui a donné l'inspiration au film du même nom. Un boucher, une morgue, des frigos et l'obsession du chiffre sur la balance mènent à un Food Club où tous les coups sont permis.

Food Club à Premier acte, jusqu'au 30 octobre

Patricia Tadros


Des Remparts en bleu et hommage aux travailleurs de la santé

Les quatre joueurs posent avec les quatre chandails commémoratifs. L'un beige, l'un vert, l'un bleu, l'un rouge.

Les Remparts porteront leur chandail bleu pour la deuxième fois.

Photo : Radio-Canada / Jean-Philippe Martin

Les raisons seront nombreuses de visiter le Centre Vidéotron vendredi, alors que les Remparts recevront l’Armada de Blainville-Boisbriand. À cette ’occasion, la formation occupant le 2e rang de l'Association de l'Est rendra hommage au personnel de la santé, qui bénéficiera d’un deux pour un sur les billets à la présentation d'une carte d’employé. Les hommes de Patrick Roy revêtiront en outre leur populaire troisième chandail – le bleu –, porté pour la première fois en janvier 2020.

Armada contre Remparts, Centre Vidéotron, vendredi, 19 h

Kathleen Lavoie

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !