•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ottawa présente son système de certification vaccinale pour les voyages à l’étranger

Gros plan de Justin Trudeau.

Le premier ministre Justin Trudeau lors de son point de presse à Ottawa, jeudi 21 octobre 2021.

Photo : La Presse canadienne / Sean Kilpatrick

Radio-Canada

Le gouvernement Trudeau a dévoilé jeudi matin les détails de son futur système de certification vaccinale nationale pour faciliter les voyages internationaux.

La preuve vaccinale déjà téléchargée par les citoyens résidant dans les provinces et territoires qui ont déjà un tel système, que ce soit sur leur téléphone ou en format papier, reste valide.

Pour des déplacements à l'étranger, il est toutefois conseillé de télécharger la nouvelle version du document si l'actuel ne contient pas le logo du gouvernement fédéral. Celui-ci doit figurer en haut à droite du document, juste à côté de la mention indiquant la province de son possesseur, puisque ce sont les provinces qui continuent de fournir cette preuve.

Actuellement, toutes les provinces et les territoires (sauf la Colombie-Britannique, l’Alberta, le Manitoba, le Nouveau-Brunswick et l'Île-du-Prince-Édouard) ont adopté le modèle de preuve vaccinale standardisée.

Quant aux provinces retardataires, toutes ont confirmé qu'elles iront de l'avant, a indiqué en point de presse le premier ministre Justin Trudeau.

Le gouvernement fédéral travaille depuis des mois à l'élaboration d'un passeport vaccinal reconnu internationalement. Le 11 août, le ministre de l'Immigration, Marco Mendicino, avait indiqué que son ministère entendait mettre en place ce système de certification d'ici le début de l'automne.

Les enfants de 5 à 12 ans bientôt vaccinés? « Le Canada recevra 2,9 millions de doses du vaccin pédiatrique de Pfizer peu après son approbation par Santé Canada », a indiqué jeudi la ministre de l'Approvisionnement, Anita Anand. Le vaccin est en cours d'évaluation par Santé Canada.

La preuve vaccinale pancanadienne doit fournir aux autorités frontalières à l'étranger les antécédents de vaccination de son possesseur – le type de vaccin reçu ainsi que la date et le lieu de l'injection – qui leur permettront de déterminer si un voyageur satisfait aux exigences en matière de santé publique, avait-il précisé.

Nouvelles règles le 30 octobre

Ce système uniformisé arrive à quelques jours de l’entrée en vigueur de nouvelles règles concernant les déplacements à l’intérieur du Canada et à l'international. En effet, à partir du 30 octobre, une preuve vaccinale sera demandée pour les vols intérieurs et internationaux et les trajets à bord des trains de VIA Rail et de Rocky Mountaineer.

Les personnes n’étant pas adéquatement vaccinées devront fournir une preuve de test moléculaire négatif effectué dans les 72 dernières heures. Mais cette mesure est transitoire.

Après le 30 novembre, les personnes non vaccinées courent le risque de ne pas avoir le droit de voyager, indique le site web de Transports Canada.

La preuve est également conforme aux normes de la carte Santé SMART, qui est utilisée et reconnue par de nombreuses destinations de choix pour les voyageurs canadiens, mentionne par voie de communiqué le gouvernement du Canada, qui indique collaborer avec des partenaires internationaux pour demander la reconnaissance et l’acceptation formelles de la preuve canadienne de vaccination contre la COVID-19 à l’étranger.

Par ailleurs, à compter du 8 novembre prochain, les Canadiens vaccinés avec toutes combinaisons de deux doses d’un vaccin COVID-19 autorisé par les organismes de réglementation américains ou par l’Organisation mondiale de la santé seront considérés comme entièrement vaccinés et pourront entrer aux États-Unis.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !