•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tournant dans l’enquête sur le meurtre de l’Américaine Gabby Petito

Michael McPherson  en conférence de presse.

Michael McPherson, directeur du bureau du FBI de Tampa, s'est adressé aux médias mercredi à Nort Port en Floride pour faire le point sur l'enquête concernant le meurtre de Gabby Petito.

Photo : Associated Press / Chris O'Meara

Agence France-Presse

L'enquête sur le meurtre de la jeune voyageuse Gabby Petito, une affaire qui passionne les États-Unis depuis des semaines, est entrée dans une phase décisive mercredi avec la découverte de « restes humains » et d'objets appartenant à son fiancé, introuvable depuis des semaines, dans une réserve naturelle de Floride.

Les enquêteurs ont trouvé ce qui semble être des restes humains avec des objets personnels comme un sac à dos et un carnet appartenant à Brian Laundrie dans une zone qui était jusqu'à récemment sous l'eau, a déclaré Michael McPherson, agent spécial de la police fédérale.

Il n'a pas précisé à qui pouvaient appartenir ces restes humains. Activement recherché, Brian Laundrie est considéré comme une personne d'intérêt dans les investigations sur la disparition de Gabby Petito, tuée à 22 ans. Son corps avait été retrouvé près du parc national de Grand Teton, dans le Wyoming.

Je sais que vous avez beaucoup de questions, mais nous n'avons pas encore toutes les réponses, a ajouté M. McPherson, dans une courte allocution retransmise en direct par les médias américains.

Les experts de la police scientifique resteront sur place sans doute plusieurs jours, a dit le responsable d'enquête.

Une image de caméra de Brian Laundrie en bordure d'autoroute.

Sur cette image de caméra datant du 12 août 2021 fournie par la police, Brian Laundrie s'adressait à un agent après que son véhicule eut été intercepté.

Photo : Associated Press

Plus tôt, le FBI de Tampa avait annoncé la découverte d'objets liés à l'enquête dans la réserve Carlton, près de Sarasota, sans donner plus de précisions. L'avocat de la famille Laundrie, Steven Bertolino, avait affirmé que ces objets appartenaient au jeune homme.

Les parents de Brian Laundrie se sont rendus sur place mercredi matin, avait-il ajouté.

Documentant sa traversée des grands espaces de l'Ouest américain sur les réseaux sociaux, Gabby Petito avait disparu en août alors qu'elle était en voyage avec son fiancé, suscitant une vive émotion et des questionnements sur le rôle joué par Brian Laundrie, qui était rentré seul à leur domicile de Floride.

Selon le rapport d'autopsie, Gabby Petito a été étranglée.

Qualifié de personne digne d'intérêt pour l'enquête, Brian Laundrie, 23 ans, avait d'abord refusé de répondre aux questions de la police.

Il avait finalement disparu à son tour et restait introuvable depuis des semaines.

Brian Laundrie a été inculpé pour utilisation frauduleuse d'une carte bancaire, et la police fédérale avait lancé un mandat d'arrêt.

Une vidéo rendue publique en septembre par la police de Moab, dans l'Utah, avait accentué le trouble suscité par la personnalité du jeune homme.

Elle s'énerve parfois, déclarait-il notamment aux agents, appelés pour une dispute conjugale, alors que Gabby Petito apparaissait en larmes, dans une voiture.

Gabby Petito en larmes dans un véhicule.

La police a fourni cette image de caméra montrant Gabby Petito, en larmes, après que le véhicule dans lequel elle voyageait avec son fiancé Brian Laundrie eut été intercepté. Selon les autorités, le couple venait de se disputer.

Photo : Associated Press

L'annonce de ces nouveaux éléments dans l'enquête a été largement couverte mercredi par les télévisions américaines, qui ont dépêché des hélicoptères pour filmer la zone de recherches.

La disparition de Gabby Petito, puis la chasse à l'homme pour retrouver son fiancé, ont fait l'objet d'une abondante couverture médiatique et d'un torrent de publications sur les réseaux sociaux, les internautes s'étant mobilisés pour tenter de retrouver la jeune fille.

Depuis que Brian Laundrie s'était volatilisé, des signalements avaient été donnés par des Américains persuadés de l'avoir aperçu aux quatre coins du pays.

L'écho médiatique hors norme de l'affaire avait provoqué une polémique sur l'attention disproportionnée accordée aux disparitions des femmes blanches par rapport à celles issues de minorités.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !