•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un policier de Hamilton fait face à deux chefs d’accusation d'agression sexuelle

Gros plan sur un blason sur la manche d'un costume d'officier de police.

Le vétéran policier fait face à des accusations d'agression sexuelle. (Archives)

Photo : CBC/Dan Taekema

Radio-Canada

L'Unité des enquêtes spéciales (UES) a porté deux accusations d'agression sexuelle contre un policier de Hamilton.

Michael LaCombe, un membre du service de police local depuis 18 ans, a été accusé par l'Unité des enquêtes spéciales, peut-on lire dans un communiqué.

L'Unité des enquêtes spéciales a déclaré avoir des motifs raisonnables de croire que le policier a commis des infractions criminelles à Hamilton en 2010.

On y affirme que l’Unité des enquêtes spéciales aurait pris connaissance des agressions présumées et a commencé à enquêter le 18 mai 2021.

Un porte-parole de l'Unité des enquêtes spéciales a déclaré que les accusations concernaient une seule victime.

Lorsqu'on lui a demandé pourquoi il y avait un décalage de dix ans entre les incidents présumés et l'enquête de l’Unité des enquêtes spéciales, la porte-parole Kristy Dennett a répondu que l’Unité des enquêtes spéciales a commencé à enquêter dès que cela nous a été signalé.

La police a déclaré que M. LaCombe a été suspendu avec salaire.

Le service a déclaré qu'il ne ferait pas d'autres commentaires.

M. LaCombe doit comparaître devant le tribunal de Hamilton le 9 novembre.

Avec les informations de CBC News

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !