•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un préavis de grève est lancé à LifeLabs, en Colombie-Britannique

Une affiche où il est écrit LifeLabs dans une fenêtre.

LifeLabs est le plus grand fournisseur de services de laboratoire médical en Colombie-Britannique.

Photo : Ben Nelms/CBC

Radio-Canada

Le syndicat représentant certains travailleurs de LifeLabs a lancé un préavis de grève mardi en Colombie-Britannique, mettant ainsi ses 1550 membres en position d'arrêt de travail légal d'ici vendredi soir.

LifeLabs est le plus grand fournisseur de services de laboratoire médical de la province.

Dans un communiqué, le Syndicat général des employés de la Colombie-Britannique souligne que cette mesure intervient après un mandat de grève voté à 98 % en juillet, suivi de plusieurs mois de négociation et de médiation.

Les travailleurs sont sans contrat depuis le 1er avril, les salaires étant le principal problème, selon le syndicat. Les travailleurs de LifeLabs sont payés jusqu'à 13,5 % de moins que leurs confrères du secteur public, explique Stéphanie Smith, la présidente du syndicat dans une entrevue avec Radio-Canada.  

On négocie depuis le mois d’avril; l'employeur voulait réduire les congés maladie de nos membres au milieu de la pandémie, ajoute-t-elle. 

Un manque de personnel affecte également l’entreprise, à cause du salaire et des avantages sociaux offerts, selon le Syndicat. Les travailleurs qu’il représente travaillent dans 94 des 130 Lifelabs de la province. 

« Pourquoi est-ce qu’un employé voudrait travailler pour un employeur qui veut réduire ses congés maladie et ses vacances, alors qu’il pourrait travailler dans le secteur public de la santé, avoir un meilleur salaire, un plan de retraite et être traité avec respect? »

— Une citation de  Stéphanie Smith, présidente, Syndicat général des employés de la Colombie-Britannique

Une grève, c’est un outil de négociation, mais ce n’est pas un outil qu’on utilise pour un rien, poursuit-elle. 

LifeLabs est une compagnie à but lucratif qui opère à l’échelle du Canada, souligne-t-elle. Nos membres ont vu l’offre de l'employeur, ils ont trouvé qu’elle était irrespectueuse, dit-elle. Je crois vraiment qu’ils sont dans une position où ils peuvent traiter leurs employés de façon juste.

De son côté, LifeLabs soutient qu'un accord avait été conclu sur les principales dispositions financières avant que le syndicat ne rejette sa dernière offre.

Les laboratoires restent ouverts

Dans une déclaration, la compagnie explique que la plupart de ses laboratoires resteront ouverts, étant un service essentiel. Néanmoins, certains centres pouvant être fermés à tour de rôle à partir de lundi, les patients devraient consulter le site web pour plus de détails. 

Les patients dont les rendez-vous doivent être reportés seront informés directement par LifeLabs, selon le site de la compagnie.

Avec des informations de la Presse Canadienne et de Mélinda Trochu

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !