•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des garderies privées en milieu familial réclament l’équité avec les CPE

Des mains d'enfants jouent avec des jouets au sol d'une garderie.

Plusieurs enfants ont été privés de leurs services de garde en raison des moyens de pression entrepris par les garderies privées.

Photo : CBC/Robert Short

Radio-Canada

Une cinquantaine de propriétaires et d'éducatrices de garderies privées en milieu familial ont manifesté devant les bureaux de circonscription du député de Dubuc, François Tremblay, en début d’après-midi mercredi. 

Elles réclament l'équité avec les centres de la petite enfance (CPE) pour les parents qui doivent payer entre 45 $ et 70 $ par jour pour leur enfant qui fréquentent une garderie privée en milieu familial, contre 8,55 $ pour ceux en CPE.

Les propriétaires de garderies privées craignent aussi de perdre leur personnel avec les récentes augmentations de salaire consenties aux éducatrices en milieu familial.

Le ministre de la Famille, Mathieu Lacombe, doit faire une annonce jeudi. La propriétaire de la garderie l’Univers des tout p'tits de La Baie, Nadia Boudreault, a de grandes attentes envers le gouvernement.

On s'attend à ce qu'il nous annonce une augmentation des remboursements anticipés pour les parents, mais d'une façon logique, pas juste de 12 %, et effective à partir de maintenant, pas dans 10 ans. On a besoin que ça se fasse maintenant si on ne veut pas fermer, insiste Nadia Boudreault. Il faut qu'il l'augmente d'une façon significative parce que, nous, si on augmente nos éducatrices, il faut que les parents aussi ça leur revienne moins cher.

Des 21 garderies privées en milieu familial de la région, 15 ont fermé leurs portes mercredi en guise de moyens de pression. Elles accueillent environ 1400 enfants.

Avec les informations de Michel Gaudreau

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !