•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des Albertains auront des numéros qui commencent par 368 au printemps prochain

Des mains tiennent un téléphone intelligent devant un bureau sur lequel se trouvent des crayons et un ordinateur.

Tout comme le 825 et le 587, le 368 pourra être assigné à des clients n'importe où en Alberta.

Photo : getty images/istockphoto / HAKINMHAN

Radio-Canada

Après le 403, le 780, le 587 et le 825, l’indicatif téléphonique 368 sera mis en service en avril 2022 pour répondre à la demande de nouveaux numéros de téléphone en Alberta.

Le nouvel indicatif pourra être assigné à des clients de toutes les régions albertaines où les indicatifs actuels seront épuisés.

L'introduction de nouveaux indicatifs régionaux génère des millions de numéros de téléphone supplémentaires sans changer les numéros existants, explique Kelly T. Walsh, gestionnaire de programme de l'Administrateur de la numérotation canadienne (ANC), dans une déclaration.

Le 368 devait initialement entrer en fonction en mai 2021, mais les numéros de téléphone commençant par les quatre indicatifs albertains actuels s’épuisent moins vite que prévu.

Le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) croyait initialement qu’ils allaient tous être utilisés avant mars 2022.

Il estime maintenant que cela n’arrivera pas avant novembre 2023.

Les numéros à trois chiffres, comme 911, 811 ou 211, resteront inchangés.

Jusqu’à la fin des années 1990, l’Alberta avait un seul indicatif, le 403, qui couvrait toute la province. Quand la croissance de la population et l’arrivée des téléphones cellulaires ont fait bondir la demande pour des numéros de téléphone uniques, le 780 a été ajouté pour les résidents du nord de la province, et le 403 a été restreint au sud.

Les préfixes 587 et 825, qui ont respectivement été approuvés en 2008 et en 2016, couvrent l’ensemble de l’Alberta. Ce sera également le cas du 368.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !