•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Manitoba se prépare à une possible vaccination des enfants de 5 à 11 ans

La province attend le feu vert de Santé Canada en cas d'approbation du vaccin de Pfizer pour les enfants de moins de 12 ans.

Joss Reimer lors d'une conférence de presse.

Joss Reimer est la médecin en chef du ministère de la Santé et des Aînés et responsable du groupe de travail du Manitoba pour la campagne de vaccination contre la COVID-19.

Photo : La Presse canadienne / John Woods

Les autorités de santé publique du Manitoba se préparent à vacciner les enfants âgés de 5 à 11 ans contre la COVID-19 d’ici la fin du mois de novembre, dans l'éventualité où Santé Canada approuverait rapidement le vaccin Pfizer pour ce groupe d’âge.

C'est ce qu'a affirmé la responsable du groupe de travail du Manitoba sur la campagne de vaccination contre la COVID-19 du Manitoba, Joss Reimer, lors d'une conférence de presse mercredi après-midi.

Elle ne sait toutefois pas quand Santé Canada approuvera la demande du géant pharmaceutique qui a été soumise à l’agence fédérale lundi.

La Dre Reimer a indiqué que la province élabore un nouveau plan pour que le vaccin soit offert aux enfants dans les écoles, mais aussi à la pharmacie, auprès des médecins et dans les cliniques, parce qu’on sait que les parents voudraient être avec leurs enfants au moment du vaccin.

Elle a indiqué qu'il y aura des séances d’information pour rassurer les parents.

La province n’a pas l’intention d’étendre aux enfants de cette tranche d'âge l’obligation de se faire vacciner pour accéder à certains commerces et services, s’ils y sont admissibles, a déclaré le Dr Brent Roussin, médecin hygiéniste en chef de la province, lors de la conférence de presse.

Fin des cliniques mobiles

Par ailleurs, la Dre Reimer a annoncé que l’offre des centres de vaccination mobile à Winnipeg contre la COVID-19 tire à sa fin.

Tout en soulignant la réussite de l’initiative, la Dre Reimer a indiqué que les activités des cliniques mobiles devaient se terminer à la fin du mois d’octobre.

Elles ont été une partie importante de la campagne parce qu’elle a permis à notre équipe de toucher de nombreux Manitobains qui ont moins accès aux soins de santé en raison de barrières physiques et structurelles. Notre équipe a donné de l’information pertinente et a permis à des Manitobains de surmonter leur hésitation à se faire vacciner, a-t-elle dit.

Jeudi et vendredi il y en aura une au parc Maple Grove, au 100, route Frobisher, et une autre au parc Kil-Cona, au 1229, route Springfield de 10 h à 15 h.

Jusqu’à maintenant, de juin à octobre, près de 4000 personnes ont été vaccinées dans cette camionnette transformée en centre de santé, qui a sillonné le Manitoba de Winnipeg à Woodbridge, en passant par Brandon, Thompson, Le Pas et Ashern, entre autres.

De plus, la Dre Reimer a fait savoir que la province est aussi sur le point de conclure son programme de vaccination contre la COVID-19 dans les écoles d’ici la fin du mois d’octobre. Par la suite, les programmes de vaccination pour la méningite et le virus du papillome humain (VPH) reprendront.

En date du 15 octobre, 1300 doses ont été administrées dans 170 cliniques tenues dans les écoles, selon Joss Reimer. La province organise d’autres cliniques dans les écoles la semaine prochaine.

On encourage les parents à signer le formulaire de consentement pour que leurs enfants nés avant le 31 décembre 2009 reçoivent une première ou une deuxième dose du vaccin et pour protéger plus d’enfants alors qu’on va à l’école, a-t-elle souligné.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !