•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Terre-Neuve retirera le mot « sauvages » de la description de ses armoiries

Andrew Furey.

Andrew Furey, premier ministre de Terre-Neuve-et-Labrador (archives).

Photo : Radio-Canada / Patrick Butler

La Presse canadienne

Le gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador va de l'avant avec son intention de retirer le mot « sauvages » de la description officielle des peuples autochtones représentés sur les armoiries de la province, vieilles de près de 400 ans.

Le premier ministre Andrew Furey a fait cette annonce mercredi, affirmant que son gouvernement avait déposé un projet de loi modifiant la Loi sur les armoiries.

Les modifications comprennent le retrait du mot sauvages et son remplacement par Beothuks, le nom de la nation autochtone qui habitait l'île lorsque les colons européens sont arrivés.

De plus, le gouvernement prévoit ajouter le nom Labrador aux armoiries.

En juin 2018, les libéraux au pouvoir ont déclaré qu'ils abandonneraient la description archaïque et redessineraient les armoiries, après que des chefs autochtones et la Commission des peuples autochtones du parti ont réclamé des changements.

Les armoiries représentent deux personnages autochtones, en costume traditionnel, debout de chaque côté d'un écu rouge.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !