•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Michel Bellavance présente ses priorités pour Sept-Îles

Michel Bellavance photographié derrière un lutrin lors d'une conférence de presse.

Michel Bellavance, candidat à la mairie de Sept-Îles

Photo : Radio-Canada / Lambert Gagné-Coulombe

Radio-Canada

Le candidat à la mairie de Sept-Îles Michel Bellavance a présenté mercredi matin ses priorités en vue de l'élection municipale du 7 novembre.

Les thèmes de l’économie, de l’environnement, du transport et de la culture ont notamment été abordés.

M. Bellavance veut, entre autres, favoriser le tourisme quatre saisons dans la région, militer pour une voie rapide en région pour l’immigration de main-d'œuvre qualifiée, planter plus d’arbres dans les espaces publics, élargir les voies cyclables lors de la réfection routière et présenter un projet d’Espace bleu à Sept-Îles.

L’ancien conseiller municipal du district de Sainte-Famille a lancé sa campagne en août dernier et se présente contre l’avocat Steeve Beaupré et le promoteur immobilier Steve Trudel.

Selon M. Bellavance, trop peu de citoyens s'intéressent aux affaires municipales.

Il souhaite donc inclure un budget participatif dans le programme de dépenses de Sept-Îles. Il fait de la participation citoyenne le point d'honneur de son programme.

Après huit ans au conseil municipal, le candidat espère à la fois poursuivre le travail amorcé par l'administration du maire sortant Réjean Porlier et faire sa propre place.

M. Porlier a fait huit ans et moi, je prends son leg tout en tentant de l'améliorer, explique M. Bellavance. Souvent, on avait une divergence d'opinion de vision, mais je n'ai jamais eu peur de l'exprimer.

Il estime que les dernières élections municipales ont divisé la ville en deux clans et qu'un mandat comme maire lui permettrait de rassembler la population vers une nouvelle vision commune ayant comme base la stabilité de l'économie.

Avec les informations de Lambert Gagné-Coulombe

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !