•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Facebook pourrait changer de nom dès la semaine prochaine

Mark Zuckerberg de profil sur un fond bleu

Le PDG de Facebook, Mark Zuckerberg, mise beaucoup sur le métavers qu'il s'attèle à créer.

Photo : AFP/Getty Images / GERARD JULIEN

Radio-Canada

Le groupe Facebook prévoirait d'annoncer un changement de nom la semaine prochaine afin de souligner son engagement dans la création de son métavers, selon ce que rapporte le site spécialisé The Verge, citant une source.

Mark Zuckerberg, le patron du géant américain du numérique, devrait s'exprimer sur ce changement lors de la conférence Connect de l’entreprise le 28 octobre prochain, mais le nom pourrait être dévoilé plus tôt, selon The Verge.

Un métavers fait référence à des environnements de mondes virtuels partagés, auxquels les gens peuvent accéder par le biais d'Internet. Le terme peut désigner des espaces numériques, rendus plus réalistes par l'utilisation de la réalité virtuelle ou de la réalité augmentée.

Le département de Facebook consacré à ces technologies compte déjà plus de 10 000 travailleurs et travailleuses. Le géant des réseaux sociaux a annoncé cette semaine qu’il comptait doubler ce nombre avec ses ambitions en Europe.

Une nouvelle maison mère

Ce changement de nom pourrait positionner l'application Facebook comme l'un des nombreux produits d'une société mère, qui superviserait également Instagram, WhatsApp, Oculus et les autres entreprises du géant, selon The Verge.

Ce n’est pas la première fois qu’un géant du web change de nom. En 2015, Google s’est rapatrié sous le nom d'Alphabet, afin de se positionner non seulement comme un moteur de recherche, mais aussi comme une entreprise aux multiples branches de la technologie.

Dans une moindre mesure, Snapchat a adopté le nom Snap en 2016, afin de séparer le réseau social de ses ambitions technologiques, comme les lunettes Spectacles.

Facebook n’a pas donné suite à une demande de commentaire.

Avec les informations de Reuters, et The Verge

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !