•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

9 établissements muséaux du Saguenay-Lac-Saint-Jean se partagent 350 000 $

Une bâtisse en briques rouges.

L'Odyssée des Bâtisseurs est le service muséal et touristique de la Société d'histoire du Lac-Saint-Jean, à Alma.

Photo : Radio-Canada / Annie-Claude Brisson

Radio-Canada

Québec a bonifié son aide financière pour soutenir neuf établissements muséaux de la région en leur accordant un montant additionnel de 350 000 $.

Au cours des derniers mois, plus de 2 millions de dollars ont été investis par Québec dans les musées du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

L’annonce a été faite par voie de communiqué par la ministre des Affaires municipales et de l’Habitation, Andrée Laforest, au nom de la ministre de la Culture et des Communications, Nathalie Roy.

L’aide financière est accordée en appui aux musées pour l’accomplissement de leur mission et la réalisation de leur mandat. 

Les musées sont des gardiens précieux de l’identité et de la mémoire du Québec et ils offrent aux citoyens un accès privilégié à la culture. Par leur présence dans toutes les régions, ils contribuent significativement à la vitalité culturelle de nos communautés et nous font découvrir ce qui a façonné notre histoire et notre fierté, souligne Nathalie Roy.

La ministre Andrée Laforest ajoute que le réseau muséal du Saguenay-Lac-Saint-Jean est un atout majeur qui vient complémenter les produits d’appels touristiques régionaux.

Répartition de l’aide financière

  • L’Odyssée des Bâtisseurs : 40 000 $
  • Musée du Fjord : 53 000 $
  • Musée amérindien de Mashteuiatsh : 40 000 $
  • Pulperie de Chicoutimi : 40 000 $
  • Centre d’histoire Arvida : 16 500 $
  • La vieille fromagerie Perron : 26 500 $
  • Musée Louis Hémon : 16 500 $
  • Corporation du parc régional de Val-Jalbert : 40 000 $
  • Zoo sauvage de Saint-Félicien : 77 000 $

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !