•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Enbridge arrête temporairement la canalisation 5 en raison de protestations

Une valve dans un complexe pétrochimique de Sarnia, en Ontario.

Le Canada et la société Enbridge sont engagés dans un bras de fer avec l'État du Michigan pour maintenir en service la canalisation 5.

Photo : Radio-Canada / David Richard

Radio-Canada

L'entreprise Enbridge a suspendu temporairement le fonctionnement de la canalisation 5 mardi après que des manifestants l'eurent avertie de leur intention d'ouvrir une vanne d'urgence.

L'entreprise a pris cette décision après la diffusion d'une vidéo sur les médias sociaux qui montre une personne équipée d'un casque de sécurité et d'une clé à molette installée à l'intérieur d'une zone clôturée identifiée comme appartenant à la compagnie dans le comté de Tuscola, à environ 145 km au nord de Détroit.

La vidéo montre également un autre homme, resté hors de la propriété, chantant et jouant de la guitare électrique.

Nous respectons le droit des autres d'exprimer leurs opinions sur l'énergie que nous utilisons tous, mais l'incident d'aujourd'hui touchant un pipeline d'Enbridge n'était pas une protestation légale. Il s'agit d'une activité criminelle qui met en danger les gens et l'environnement, a indiqué Ryan Duffy, porte-parole d'Enbridge.

Selon lui, le débit de l'oléoduc a été temporairement arrêté à partir d'un centre de contrôle par précaution pour protéger les communautés, les premiers intervenants et les manifestants.

La police n'a fait aucun commentaire sur l'incident.

Le parcours de la canalisation 5 d'Enbridge, qui traverse une partie du Michigan et  le détroit de Mackinac.

Le parcours de la canalisation 5 d'Enbridge, qui traverse une partie du Michigan et le détroit de Mackinac.

Photo : Enbridge

Un bras de fer qui se poursuit

La canalisation 5 transporte quotidiennement environ 87 millions de litres de pétrole et de gaz naturel entre Superior, au Wisconsin, et Sarnia, en Ontario.

Un segment d'environ 6,4 kilomètres se divise en deux conduites traversant le détroit de Mackinac, qui relie le lac Huron et le lac Michigan.

L'oléoduc est devenu un objet de controverse depuis que la gouverneure Gretchen Whitmer et la procureure générale Dana Nessel ont été élues, en 2018. Elles affirment que la ligne 5 est une menace pour les Grands Lacs et devrait être fermée pour éviter les déversements.

L'année dernière, Gretchen Whitmer a ordonné la fermeture de la ligne, mais Enbridge continue de l'exploiter et prévoit construire un tunnel sous-marin pour protéger la canalisation et les lacs, en vertu d'un accord conclu avec le prédécesseur de la gouverneure, Rick Snyder.

Les deux parties sont maintenant devant les tribunaux.

Avec les informations de Associated Press

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !