•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Course à trois dans Hull-Wright : qui sera choisi pour faire rayonner le centre-ville?

Des terrasses vides au centre-ville de Gatineau, dans le secteur Hull.

Le secteur Hull a été durement frappé par la pandémie de COVID-19 (archives)

Photo : Radio-Canada / David Richard

Radio-Canada

Les trois candidats au poste de conseiller dans le district de Hull-Wright promettent tous de consacrer leurs efforts à la relance post-pandémie pour le centre-ville dépouillé de fonctionnaires fédéraux et de placer les résidents du secteur au cœur de cette reprise. Il reste à voir à qui les électeurs du quartier accorderont leur confiance, le 7 novembre prochain.

Il faut réinventer le commerce au centre-ville. [...] Il faut que le commerce se redirige vers les résidents du quartier principalement, en plus d'être toujours plus attrayant pour tout le reste des Gatinois et Gatinoises ainsi que les touristes, soutient l’aspirant-conseiller indépendant René Coignaud.

Son adversaire Steve Moran, qui se présente sous la bannière d’Action Gatineau, croit aussi que les résidents devraient être au centre de la relance et que le gouvernement fédéral, comme partenaire de la Ville, devrait en tenir compte.

J’aimerais beaucoup que le fédéral soit un citoyen de la ville, c'est-à-dire qu'il participe un peu plus à la relance au niveau de l’économie locale. [Il s'agit] de miser sur les résidents et les relations qu'ils ont avec leurs commerçants. Ce sont les premiers clients, dit-il.

Pour lui, il est essentiel de donner aux résidents du quartier l’accès, réclamé depuis des années, à une épicerie près de chez eux. La priorité numéro un est une épicerie au centre-ville. Ça fait longtemps qu'on en parle.

Un homme avec un gilet noir en ville.

Steve Moran, candidat d'Action Gatineau dans Hull-Wright

Photo : Radio-Canada

Le candidat relève que le conseil municipal sortant a adopté une résolution, l’été dernier, pour que le terrain du Parc-o-bus de l’aréna Robert-Guertin soit réservé pour un projet d’épicerie. Beaucoup de travail dans le dossier reste toutefois à être fait et Steve Moran s’engage à le mener à bon port.

René Coignaud, qui en est à sa deuxième course électorale dans le district, veut aussi voir l’un des projets d'épicerie se concrétiser. La province a versé cinq millions de dollars à la Ville pour la relance économique du centre-ville. Je veux absolument qu'on garde au moins 500 000 $ pour réaliser le projet, affirme-t-il, mentionnant qu’il a été impliqué dans l’une des initiatives pour qu’une épicerie voit le jour dans le quartier.

Quant à Jacques Lavoie, autre candidat indépendant, il note que l’accroissement de la population sur l’île de Hull rend une épicerie d’autant plus nécessaire.

Le centre-ville de Hull et Wright, ce sont des coins où ma famille et moi avons été élevés. Ça me tient à cœur et je suis certain qu'une fois élu, je vais travailler pour les citoyens, être leurs oreilles et leur voix en même temps, lance-t-il.

Un homme avec une chemise bleu dans un parc

Jacques Lavoie, candidat indépendant dans Hull-Wright

Photo : Radio-Canada

La pénurie de logements abordables est aussi identifiée comme une priorité pour tous les candidats du district de Hull-Wright. À ce sujet, M. Lavoie promet de s’assurer que les propriétaires d’immeubles à logements s’occupent bien de leurs bâtiments plutôt que de les laisser se délabrer.

On va avoir besoin que ces dossiers-là soient regardés et que des solutions soient trouvées. Il y a des règlements et des lois.

Selon René Coignaud, les règlements en matière de salubrité méritent d’être revus et améliorés. Une fois que des immeubles sont trop délabrés et laissés à l’abandon, il croit que les terrains vacants pourraient être convertis en parcs et espaces communautaires, avant que de nouveaux logements y soient développés.

La première priorité, c'est le logement. Ça a un impact sur tout le reste, insiste-t-il.

Un homme avec un manteau bleu.

René Coignaud, candidat indépendant dans Hull-Wright

Photo : Radio-Canada

Steve Moran relève que sa formation politique propose de réserver quatre millions de dollars pour un fonds immobilier qui permettrait à la Ville d’acquérir des terrains vacants qui pourraient ensuite être dédiés à du logement social.

Action Gatineau mise aussi sur une stratégie d'inclusion forçant les promoteurs à prévoir des unités de logement abordable dans leurs projets.

Il faudrait aussi garder deux grands espaces à développement, c'est-à-dire au tour de la Fonderie et Guertin, pour du logement abordable familial.

Avec les informations de Christian Milette

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !