•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Homme retrouvé mort à Chicoutimi : le suspect accusé de meurtre

La camionnette du Service d'identité judiciaire dans une rue du centre-ville de Chicoutimi.

Le Service d'identité judiciaire de la police de Saguenay a été appelé sur les lieux du crime.

Photo : Radio-Canada / Louis Martineau

L’homme impliqué dans l’homicide survenu au centre-ville de Chicoutimi dans la nuit de lundi à mardi fait face à des accusations de meurtre au deuxième degré.

Il s’agit d’Éric Gaudreault, 43 ans, qui est bien connu des milieux policiers. Le suspect devait comparaître mardi après-midi par visioconférence, mais étant donné qu'il semblait désorganisé, sa comparution a été reportée à vendredi.

Le juge pourrait demander à ce que monsieur soit évalué par un psychiatre pour voir s'il est apte à se présenter devant le tribunal, s'il comprend par exemple ce que fait un juge, un avocat de la défense, un avocat de la Couronne, donc on en est là. Pour le moment, on va lui laisser un peu de temps depuis les événements et essayer de voir si la situation de monsieur se résorbe, a expliqué la procureure des poursuites criminelles et pénales au dossier, Me Marie-Christine Savard.

L'accusation de meurtre au deuxième degré est passible d’une peine d’emprisonnement à perpétuité.

Important déploiement policier

Vers 3 h 30 la nuit dernière, les policiers du Service de police de Saguenay (SPS) ont été appelés à se rendre rue Racine à la suite d’une altercation entre deux hommes.

Sur place, ils ont trouvé un homme inconscient au sol. Son décès a été constaté quelques minutes plus tard après l’intervention des ambulanciers. La victime, qui s'appelle aussi Éric Gaudreault, était âgée de 53 ans.

Les policiers ont ensuite procédé à l’arrestation d’un suspect. L'événement s’est produit devant la Caisse Desjardins, dont la vitrine a été fracassée. Du sang a aussi été retrouvé dans la succursale de la Banque TD.

Des policiers examinent des objets sous une toile pour protéger la preuve des intempéries.

Les enquêteurs de la police de Saguenay tentent d'élucider les circonstances du crime.

Photo : Radio-Canada / Louis Martineau

Un large périmètre de sécurité a été établi entre la rue Lafontaine et la place du Citoyen pour permettre aux enquêteurs des crimes majeurs de trouver des indices susceptibles de les guider dans leur enquête. La circulation a repris vers 16 h mardi.

Par ailleurs, une autopsie judiciaire a été demandée sur le corps de la victime. Elle aura lieu à l’Institut médico-légal de Montréal, selon le porte-parole de la police de Saguenay, Bruno Cormier.

Avec les informations de Mireille Chayer

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !