•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le terrain Jericho, à Vancouver, pourrait accueillir jusqu’à 18 000 résidents

Dessin de dizaines de tours, grandes et petites, avec une vue du centre-ville de Vancouver au loin.

Les deux concepts présentés par la Ville comprennent trois grandes tours qui symbolisent les trois Premières Nations dont le territoire traditionnel comprend Vancouver.

Photo : Ville de Vancouver

Radio-Canada

Après des années de consultation, la Ville de Vancouver a dévoilé deux concepts pour la construction du terrain Jericho, dans le quartier cossu de West Point Grey. Un ensemble immobilier pourrait accueillir jusqu'à 18 000 nouveaux habitants de plus dans le quartier.

La Ville demande l’avis du public pour le développement de ce terrain de 36 hectares qui appartient à la Société immobilière du Canada (SIC) et à une entreprise immobilière détenue conjointement par trois Premières Nations, les Musqueam, les Squamish et les Tsleil-Waututh (MST).

Les deux propositions présentées lundi soir comprennent la construction de tours à logements où pourraient habiter de 15 000 à 18 000 personnes, dans un quartier qui compte actuellement presque uniquement des maisons unifamiliales et dont la population est d’environ 13 000 personnes.

C’est une occasion de célébrer et d’encourager les remarquables possibilités de ce site unique et de créer un endroit idéal dans la ville, a déclaré la directrice de l’immobilier pour la Colombie-Britannique de la SIC, Elise Campbell.

Le terrain comprend une ancienne garnison militaire, des dizaines de maisons louées à des familles de militaires et une école privée, la West Point Grey Academy.

Des dizaines de tours

L’un des plans de réaménagement propose la construction d’une grande allée qui traverserait le terrain en diagonale avec un lieu de rassemblement au milieu, l’autre, plusieurs allées plus étroites orientées nord-sud.

Des dizaines de tours de tailles diverses, allant de 2 à 32 étages, seraient construites aux côtés de trois tours plus hautes symbolisant les trois Premières Nations, dont le territoire traditionnel comprend Vancouver.

L'ensemble immobilier comporterait des parcs et des centres communautaires, et pourrait éventuellement accueillir une station du métro SkyTrain, si la ligne Millenium est prolongée jusqu’à l’Université de la Colombie-Britannique.

Il est possible de s’inscrire en ligne (Nouvelle fenêtre) pour donner son avis et poser des questions à des employés municipaux d’ici le 10 novembre.

Le conseil municipal pourrait se prononcer sur un plan plus détaillé l’an prochain. Si le plan de développement est approuvé par les conseillers municipaux, la première pelletée de terre pourrait avoir lieu en 2025.

Le Conseil scolaire francophone (CSF) de la Colombie-Britannique a fait valoir à plusieurs reprises sa volonté d’acquérir une partie du terrain Jericho pour y bâtir une école primaire, mais les plans préliminaires dévoilés lundi ne font pas, pour le moment, mention de la construction d’établissements scolaires.

Avec les informations de Justin McElroy

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !