•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Moncton approuve la construction du nouveau poste de police

L’appel d’offres du projet de 57,2 millions de dollars peut donc être lancé.

Un plan du nouveau poste de police qui sera construit sur la rue Albert à Moncton.

Un plan du nouveau poste de police qui sera construit sur la rue Albert à Moncton.

Photo : Gracieuseté - Ville de Moncton

Radio-Canada

La ville de Moncton passe à la prochaine étape dans le projet de construction d’un nouveau poste de police. Les élus municipaux ont voté à 7 contre 4 lundi pour lancer l’appel d’offres pour construire le nouveau quartier général du détachement de Codiac de la GRC.

Le projet est maintenant évalué à 57,2 millions de dollars. Le nouvel édifice remplacera le poste de police actuel devenu désuet. Le bâtiment a été construit il y a plus d’une quarantaine d’années et des problèmes importants au système électrique et à la toiture sont signalés.

La ville a déjà acquis et préparé un terrain sur la rue Albert, où sera construit le nouveau poste de police pouvant accueillir 376 employés et policiers. Le détachement de Codiac de la GRC sert les municipalités de Dieppe, Riverview et Moncton.

La mairesse Dawn Arnold a affirmé lundi qu’il s’agissait d’un vote historique, car ce projet est sur la table à dessin depuis une décennie.

 [L’édifice actuel] n’est pas sécuritaire. C’est un risque pour nos policiers et pour notre communauté. Il fallait donc faire quelque chose et le conseil a voté en faveur du processus d’appel d’offres pour la construction d’un nouveau poste , a dit la mairesse Dawn Arnold.

Le conseil municipal doit voter en janvier 2022 pour attribuer le contrat de construction à l’entrepreneur choisi à la suite du processus d'appel d'offres.

La construction du nouvel édifice de 6 680 mètres carrés doit débuter en avril 2022 pour se terminer en février 2024.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !