•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Frima lance un nouveau jeu de rôle tactique développé en télétravail

L'héroïne ailée de Disciples, Avyanna, brandit une épée.

Le journaliste Jean-François Blanchet a testé Disciples: Liberation en compagnie de Louis Lamarche, directeur créatif studio de Frima.

Photo : Kalypso Media

Le studio de Québec Frima lance sur consoles et PC le nouveau chapitre de Disciples, une franchise bien-aimée des amateurs de jeux de rôle tactiques. Trente-cinq artisans ont travaillé à distance pendant vingt mois pour offrir aux joueurs une nouvelle aventure dans l’univers de Nevendaar.

Les employés de Frima n’ont eu qu’un seul mois de développement en présentiel sur le jeu avant que la pandémie frappe. Néanmoins, la réorganisation des équipes en télétravail s’est faite en une semaine, puisque le département des technologies de l’information de l’entreprise s’était déjà mis à l’œuvre avant le confinement.

Bien qu’il ait représenté un défi au niveau technique, le travail à distance est là pour rester chez Frima. Celui-ci a aidé le studio du quartier Saint-Roch à embaucher des employés, puisqu'il est désormais possible de recruter partout à travers la province.

« Disciples est une belle preuve qu'on n'a pas perdu de vélocité au niveau de la production.  »

— Une citation de  Louis Lamarche, directeur créatif studio chez Frima
Louis Lamarche en visioconférence dans les bureaux de Frima.

Louis Lamarche est directeur créatif studio chez Frima.

Photo : Radio-Canada

Une production ambitieuse

Le contexte sanitaire n’a pas freiné l’élan de Frima, selon le directeur créatif studio Louis Lamarche.

Il faudra au joueur environ 80 heures s'il souhaite compléter les quelque 270 quêtes et espérer recruter la cinquantaine d’unités différentes qui pourront composer son armée.

Contrairement aux autres chapitres de la série, l’aventure de Disciples: Liberation se déploie sous la forme d’une campagne unique. L’héroïne Avyanna devra développer sa réputation auprès de quatre factions - des fiers clans elfiques aux hordes de morts-vivants –, construire une cité et faire des choix qui la mèneront vers un des cinq dénouements possibles du jeu.

« On a bâti une nouvelle expérience qui était un peu plus rafraîchissante pour aller chercher les nouveaux joueurs. »

— Une citation de  Louis Lamarche, directeur créatif studio chez Frima
Capture d'écran du Twitch sur Disciples.

Le jeu Disciple: Liberation de Frima testé par Jean-François Blanchet

Photo : Radio-Canada

« Un studio de jeux vidéo à 100% »

Après une incursion dans le monde de l’animation au début de la décennie 2010, Frima a recadré ses activités pour se consacrer entièrement au développement de jeux vidéo au cours des trois dernières années. L’entreprise privilégie désormais des productions de plus grande envergure, sans toutefois délaisser complètement les projets plus modestes. Cinq nouveaux jeux seront ainsi dévoilés successivement au cours des prochains mois.

D’ici là, l’équipe de Disciples: Liberation recevra la rétroaction des joueurs pour fignoler ou corriger certains éléments du jeu d’ici janvier, en espérant que la demande soit au rendez-vous pour du nouveau contenu téléchargeable.

Disciples: Liberation
Frima
Sortie le 21 octobre 2021
PS4, PS5, Xbox One, Xbox Series X/S, PC (Steam)

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !