•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des tests de dépistages rapides disponibles dans des écoles de l’Est-du-Québec

Dans une classe, des enseignantes montre aux élèves comment prélever un échantillon dans la narine.

Une enseignante montre à son élève comment prélever un échantillon dans sa narine pour pouvoir mener un test de dépistage rapide du coronavirus. (archives)

Photo : Reuters / David W. Cerny

Fabienne Tercaefs

Plusieurs centres de services scolaires (CSS) de l'Est-du-Québec ont reçu des tests de dépistage rapides de la COVID-19 la semaine dernière. La plupart ont été distribués ou sont en cours de distribution dans les écoles primaires.

Certains CSS ont envoyé un document aux parents d'élèves pour les informer de la mise en place des tests dans les écoles. C'est le cas du Centre de services scolaires des Phares qui précise que pour le moment, les écoles secondaires ne font pas partie du déploiement des tests rapides.

Parallèlement, un formulaire de consentement a été envoyé aux parents. Si un élève développe des symptômes de la COVID-19 durant une journée de classe, il sera possible de lui faire passer un test rapide si le formulaire a préalablement été rempli. Les parents peuvent également refuser que leur enfant passe un test de dépistage ou retirer leur consentement à tout moment.

Ce sont les directions d'écoles qui ont demandé à des membres du personnel d'effectuer les tests en cas de besoin. Elles ont eu une mini formation avec des vidéos que le ministère de la Santé a fourni, explique le responsable du projet à la direction générale du Centre de services scolaire des Phares, Jean-Pierre Saint-Pierre. Le CSS dispose de 2500 tests actuellement.

Le directeur général du Centre de services scolaires des Monts-et-Marées à Matane, Alexandre Marion, affirme avoir reçu 1050 tests.

« La mesure est accueillie très positivement. Il s'agit de maintenir le plus possible les élèves en classe. »

— Une citation de  Alexandre Marion, directeur général Centre de services scolaire des Monts-et-Marées

Concernant le Centre de services scolaire de Kamouraska–Rivière-du-Loup, les tests devraient être mis en place progressivement d’ici fin octobre.

Sur la Côte-Nord, les Centres de services scolaires de la Moyenne–Côte-Nord et de l'Estuaire ont également confirmé avoir reçu leurs tests rapides. Même chose pour le Centre de services scolaire des Îles aux Îles-de-la-Madeleine.

Des résultats en quelques minutes

Le dépistage fait à l’école permet de savoir en quelques minutes si un élève, qui présente soudainement des symptômes, est positif ou non au virus de la COVID-19. Le résultat est obtenu en 15 minutes.

Le résultat du dépistage et les recommandations qui l’accompagnent sont communiqués rapidement par la direction de l’école aux parents de l'enfant.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !