•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les professeurs de l’Université du Manitoba votent en faveur d’une grève

Une photo de l'entrée du campus Fort Garry de l'Université du Manitoba.

L'Association des professeurs de l'Université du Manitoba (UMFA) a tenu un vote de grève du 16 au 18 octobre.

Photo : CBC/Radio-Canada

Radio-Canada

Le syndicat qui représente les professeurs de l’Université du Manitoba a obtenu un mandat de grève à l’issue d’un vote au cours duquel 85 % de ses membres ont donné le feu vert à un éventuel débrayage.

En tout, 920 membres ont voté en faveur de la grève, 168 s'étant déclarés contre.

Les résultats d'aujourd'hui montrent que les membres du syndicat n'accepteront plus d'être sous-évalués par leur employeur, souligne la présidente de l’Association des professeurs de l’Université du Manitoba (UMFA), Orvie Dingwall, dans un communiqué.

L'UMFA, qui représente plus de 1200 professeurs, instructeurs et bibliothécaires, est sans convention collective depuis le mois d’avril 2021. Elle a entamé des négociations avec l’administration de l’Université depuis le mois d’août.  

Le syndicat déplore le bas niveau de salaire de ses membres, estimant que l’Université perd beaucoup d'employés pour cette raison.  

Le salaire moyen des professeurs de l'Université du Manitoba arrive en deuxième place des plus bas parmi les 15 universités de recherche du Canada.

L'UMFA souhaite que les salaires s'alignent davantage sur ceux des autres universités de ce groupe et que les processus d'embauche, de titularisation et de promotion soient plus équitables, indique le communiqué.

Selon le syndicat, l'administration de l’Université a fait le jeu du gouvernement en imposant des gels de salaires et des augmentations inférieures à l'inflation, ce qui a entraîné des départs et des rejets d'offres d’emploi.

Il est clair que les négociations ne peuvent se poursuivre tant que l'administration ne s'oppose pas à un gouvernement qui continue de s'immiscer dans le processus de négociation, déclare Orvie Dingwall

L'Université du Manitoba a proposé au syndicat une entente de trois ans, avec des augmentations de salaire de 0,75 % au cours des deux premières années, et de 1 %, la dernière année, et ce, à compter de 2021. 

Le 13 octobre, elle a fait une nouvelle offre de quatre ans, avec des augmentations de salaire de 1 % au cours des deux premières années, et de 1,25 %, durant les deux autres années. 

L'UMFA réclame plutôt une augmentation de 4,5 % au cours des deux prochaines années.

Le vote de grève de trois jours a débuté samedi. En tout, 1088 sur les 1265 membres votants admissibles ont voté.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !