•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Augmentation salariale de 12 000 $ pour le député albertain Joseph Schow

Le député de Cardston-Siksika, Joseph Schow.

La décision d'augmenter le salaire du député de Cardston-Siksika, Joseph Schow, est inutile selon des membres de l'opposition.

Photo : Radio-Canada / Helen Pike

Radio-Canada

Le député du Parti conservateur uni Joseph Schow recevra une augmentation salariale de 12 096 $ pour son travail comme leader parlementaire adjoint du gouvernement.

Des députés de l’opposition se sont dits dégoûtés par cette décision lundi. Ils affirment que le gouvernement fait preuve d'insensibilité, surtout après les demandes de réductions de salaire des travailleurs de la santé, qui sont épuisés par la pandémie de COVID-19.

Il n'est pas seulement déconnecté des Albertains, il est aussi déconnecté de la réalité, a dit le député néo-démocrate, Thomas Dang.

Le député du Parti conservateur uni Dan Williams a introduit la requête d’accorder cette augmentation de salaire à Joseph Schow lundi au comité législatif. Il a alors souligné l’importance de rémunérer son collègue pour son travail supplémentaire.

Le comité législatif a voté 5 contre 4 en faveur de l'augmentation du salaire de Joseph Schow.

Un rôle souvent réservé aux ministres

Le poste de leader parlementaire adjoint du gouvernement était précédemment pourvu par un ministre du gouvernement albertain.

Les ministres reçoivent déjà une rémunération supplémentaire pour leurs fonctions, mais Joseph Schow, en poste depuis juillet, ne fait pas partie du Cabinet.

Un leader parlementaire adjoint qui ne fait pas partie du Cabinet a également des pouvoirs limités, selon une décision de 1999 du président de l'Assemblée législative. Il ne peut, par exemple, lancer certaines procédures parlementaires.

Une preuve d'hypocrisie, selon le gouvernement

Le premier ministre albertain, Jason Kenney, a nommé Joseh Schow à ce poste après le remaniement ministériel. Il a aussi ajouté trois nouveaux ministres associés.

La whip du gouvernement, Whitney Issik, est maintenant ministre associée à la Condition féminine et ne reçoit donc plus les 12 000 $ par année qui lui étaient attribués pour son rôle de whip. Elle reçoit dorénavant 27 000 $ pour son poste de ministre associée, en plus de son salaire de base de député de 121 000 $.

Le leader parlementaire adjoint travaille avec le leader parlementaire du gouvernement, Jason Nixon, pour présenter au corps législatif les projets de loi émanant du gouvernement. Il l’aide également à gérer l’ordre des débats et discute avec les membres des autres partis du calendrier des affaires.

CBC/Radio-Canada a tenté de joindre Joseph Show pour une entrevue, mais a plutôt reçu une déclaration du bureau de Jason Nixon. Son attaché de presse a notamment déclaré qu'il était hypocrite de la part du NPD de critiquer cette augmentation salariale, puisque le leader parlementaire de l'opposition et le whip reçoivent, eux aussi, des compensations financières.

Avec les informations de Janet French

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !