•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Menace de grève dans les entrepôts et l’approvisionnement de la SAQ

La devanture d'une succursale de la SAQ.

Ce sont les employés qui approvisionnent les points de vente, et non ceux des magasins eux-mêmes, qui ont voté en faveur des moyens de pression.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

La Presse canadienne

Une menace de grève plane sur la Société des alcools du Québec. Ce sont quelque 780 syndiqués qui travaillent dans les entrepôts de la SAQ et à l'approvisionnement des points de vente de la SAQ qui seraient touchés par un débrayage, le cas échéant.

Ces travailleurs, membres d'une section locale du Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP), affilié à la FTQ, viennent de voter à 94 % en faveur de moyens de pression pouvant aller jusqu'à la grève.

Il ne s'agit pas des employés des succursales de la SAQ, qui sont membres d'un autre syndicat, mais bien de ceux qui approvisionnent ces points de vente.

La chaîne d'approvisionnement sera donc rompue laissant les magasins à sec, peut-on lire dans un communiqué du syndicat (Nouvelle fenêtre).

Il y a un tel manque de respect pour ces syndiqué(e)s que la SAQ n'arrive pas à retenir sa main-d'œuvre, dénonce Joël Latour, président du Syndicat des travailleurs et travailleuses de la SAQ, cité dans le communiqué.

Les salaires ne sont plus compétitifs et ceux et celles qui restent sont forcés de faire tellement d'heures supplémentaires que leur santé et leur sécurité sont en danger.

La convention collective est arrivée à échéance le 1er avril dernier.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !