•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

De Fort McMurray à Lethbridge, un vent de nouveauté dans les mairies albertaines

Un homme ouvre une porte où est posée une affiche disant qu'il s'agit d'un bureau de vote qui est ouvert de 8 à 20 heures.

Les élections municipales se tenaient partout dans la province lundi.

Photo : La Presse canadienne / Jeff McIntosh

Les électeurs ont en grande majorité choisi de nouvelles têtes pour la mairie de leur municipalité. Survol des résultats dans quelques villes et comtés en dehors d'Edmonton et de Calgary.

Red Deer

Lundi soir, à minuit, l'ancien conseiller municipal Ken Johnston menait facilement devant cinq autres candidats. Il a compté toute la soirée plus de 40 points de pourcentage d’avance sur ses rivaux. La mairesse sortante, Tara Veer, ne se représentait pas à ces élections.

Quant aux référendums provinciaux, les résultats provisoires montraient une large victoire du oui à la question du retrait du principe de la péréquation de la Constitution. Les électeurs de Red Deer étaient également à plus de 54 % en faveur de l’adoption de l’heure d’été toute l'année, selon les résultats publiés lundi soir.

Medicine Hat

Le maire sortant, Ted Clugston, a été défait par Linnsie Clark, une conseillère juridique de la Ville. Selon les résultats non officiels, Mme Clark comptait plus de 8000 voix d'avance.

Les électeurs de la municipalité du sud de l’Alberta ont voté en grande majorité pour le retrait du principe de péréquation de la Constitution canadienne, selon les résultats provisoires lundi soir.

Une majorité s’est également prononcée en faveur de la fin du changement d’heure et du maintien de l’heure d’été tout au long de l'année.

Lethbridge

Le maire sortant Chris Spearman ne se représentait pas après huit ans à la tête du conseil municipal de Lethbridge.

Il sera remplacé par Blaine E. Hyggen, ancien conseiller municipal et homme d’affaires de la municipalité du sud de l’Alberta.

La lutte a cependant été serrée. M. Hyggen a remporté la victoire par seulement 500 votes devant une autre ancienne conseillère municipale, Bridget Mearns.

Les électeurs votaient également sur deux questions référendaires locales. À une faible majorité de 55,7 %, ils ont voté pour la mise en place de quartiers électoraux pour les élections municipales futures. Les huit conseillers étaient jusqu’à maintenant élus pour représenter la ville dans son ensemble. Une plus grande majorité a voté pour faire de la construction d’un troisième pont une priorité sur le plan des infrastructures avant 2030.

Quant aux questions référendaires provinciales, les électeurs de Lethbridge ont voté à une majorité de 59,19 % pour retirer le principe de la péréquation de la Constitution, et de 51,2 %, pour la fin du changement d’heure.

Banff et Canmore

À Banff, Corrie DiManno, qui avait remplacé la mairesse Karen Sorensen après sa nomination au Sénat, a remporté haut la main la course à la mairie. Elle a obtenu plus de 500 voix d’avance, selon les résultats publiés lundi soir par la Municipalité.

Corrie DiManno.

Corrie DiManno était mairesse intérimaire de Banff depuis le départ de Karen Sorensen.

Photo : Ville de Banff

À Canmore, le maire sortant, John Borrowman, ne se représentait pas après neuf ans à ce poste. Sean Krausert, qui avait été conseiller municipal entre 2010 et 2017, a été élu pour le remplacer.

Aucune des deux municipalités des Rocheuses n’a publié les résultats des référendums provinciaux.

Saint-Albert

À Saint-Albert, la mairesse Catherine Heron a été réélue avec un peu moins de 600 voix d’avance sur son adversaire, Angela Wood.

Environ 53 % des électeurs de Saint-Albert se sont prononcés en faveur du retrait du principe de péréquation de la Constitution. C’est le non qui l’a cependant emporté dans le second référendum, qui portait sur l’abolition du changement d’heure. Environ 57,7 % des électeurs se sont prononcés contre la proposition de maintenir l’heure avancée tout au long de l'année.

Fort McMurray

Le maire sortant et ancien ministre progressiste-conservateur Don Scott ne sollicitait pas de nouveau mandat à la tête de la municipalité régionale de Wood Buffalo.

Il avait été élu maire en 2017 et était notamment en poste au moment des inondations du printemps 2020.

C’est l’homme d’affaires Sandy Bowman qui l’a emporté devant Verna Murphy et l’ancien député progressiste-conservateur Mike Allen.

Sandy bowman pendant la campagne électorale.

Sandy Bowman a été élu pour remplacer Don Scott.

Photo : CBC / Jamie Malbeuf

Grande Prairie

À Grande Prairie, la mairesse Jackie Clayton a été réélue de justesse avec 44,7 % des voix contre 43,29 % pour Eunice Friesen. Cette dernière siégeait déjà au conseil municipal à titre de conseillère. 

Jackie Clayton occupait le poste de mairesse par intérim depuis environ 6 mois. Elle est la première femme à être élue à ce poste à Grande Prairie.

Le taux de participation n’a été que de 21,70 %. Moins de 10 000 des 45 000 personnes qui auraient pu voter à cette élection se sont prévalues de ce droit.

Comté de Strathcona

Le maire sortant du Comté de Strathcona, Frank Rod, a facilement remporté un deuxième mandat avec près de 57 % des voix. Il avait été élu pour la première fois en 2017 après avoir tenté sans succès de se faire élire sous la bannière libérale aux élections fédérales de 2015 dans la circonscription de Sherwood Park—Fort Saskatchewan.

Quant au référendum sur la péréquation, 62,6 % des électeurs du comté ont appuyé l’idée de retirer ce principe de la Constitution. Ils ont cependant rejeté dans une proportion de 54,3 % l’idée d’abolir le changement d’heure.

Le taux de participation était de 40,19 %.

Leduc

À Leduc, le maire sortant, Bob Young, a été réélu avec un peu plus de 3000 voix d’avance sur Lynn Schrader. Il a siégé au conseil municipal de 2004 à 2017 avant d’être élu maire. Il a notamment été impliqué pendant plusieurs années dans l’organisation du sport amateur à Leduc.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !