•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : un impact financier de 2,7 M$ pour le Service de police de Saguenay

L'entrée du quartier général du Service de Police de Saguenay, à Arvida

L'entrée du quartier général du Service de police de Saguenay, à Arvida

Photo : Radio-Canada / Titouan Bussiere

Radio-Canada

Le Service de police de Saguenay (SPS) a dû composer avec un impact financier négatif de 2,7 millions de dollars en 2020 en raison de la pandémie de COVID-19. Quant au taux de criminalité, il a baissé de 11 %.

C’est ce qui ressort du plus récent rapport d’activités du Service de police de Saguenay.

Selon le conseiller municipal sortant et président de la Commission de la sécurité publique, Kevin Armstrong, ces chiffres sont le résultat des nombreuses conséquences liées à la pandémie de la COVID-19.

L’effet de la pandémie a été double : il y a eu moins de déplacements, moins de circulation et nos policiers se sont affairés à appliquer les mesures contre la COVID. Ce double effet ne nous surprend pas, a déclaré celui qui sollicite présentement un nouveau mandat dans le district #4, à Jonquière, dans le cadre des élections municipales.

Le ministère de la Sécurité publique a aidé le Service de police de Saguenay à défrayer les coûts de certaines opérations liées à la pandémie à la hauteur d’une centaine de milliers de dollars. Québec a aussi envoyé un chèque de 11 millions de dollars à la Ville de Saguenay pour compenser l’ensemble des impacts de la COVID, a ajouté M. Armstrong.

Un homme devant un micro

Le conseiller municipal sortant et président de la Commission de la sécurité publique, Kevin Armstrong.

Photo : Radio-Canada

Le rapport note également que 7000 heures d’absence ont été payées par le Service de police de Saguenay en raison de la pandémie. En octobre 2020, 29 employés avaient été infectés, dont une quinzaine d'agents, par une éclosion majeure survenue au sein du corps policier.

C’est énorme, mais nos policiers ont toujours été au rendez-vous pour donner le service à la population, a noté Kevin Armstrong, qui croit que les activités du Service de police de Saguenay se dirigent vers un retour progressif à la normale avec la levée de plusieurs mesures sanitaires au cours des dernières semaines.

D'après une entrevue de Mélanie Patry

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !