•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

53 nouveaux cas de COVID-19, mais la situation s’améliore au Nouveau-Brunswick

Une infirmière masquée parle à un patient alité dans une chambre d'hôpital.

Il y a 849 cas actifs de COVID-19 au Nouveau-Brunswick

Photo : Getty Images / Tempura

Radio-Canada

Le gouvernement du Nouveau-Brunswick recense 53 nouveaux cas de COVID-19 et 138 rétablissements lundi. Ce nouveau bilan fait passer à 849 le nombre de cas actifs dans la province. Il semble que les mesures coupe-circuits commencent à porter fruit.

Nous avons constaté au cours des derniers jours une tendance à la baisse du nombre de cas et un nombre plus élevé de rétablissements quotidiens que de nouveaux cas, déclare le premier ministre de la province, Blaine Higgs.

Nouveaux cas par région sanitaire

  • Moncton : 20 nouveaux cas
  • Saint-Jean : 4 nouveaux cas
  • Fredericton : 6 nouveaux cas
  • Edmundston : 10 nouveaux cas
  • Campbellton : 11 nouveaux cas
  • Bathurst : 1 nouveau cas
  • Miramichi : 1 nouveau cas

Parmi les nouvelles infections signalées, 46 personnes (75 %) ne sont pas pleinement vaccinées.

Il y a actuellement 61 personnes atteintes de la COVID-19 hospitalisées au Nouveau-Brunswick.

Un total de 20 malades se trouvent aux soins intensifs. De ceux-ci, 18 ne sont pas vaccinés et les deux autres ne le sont que partiellement.

Le ministère de l’Éducation et du Développement de la petite enfance indique que les avis d’exposition dans les écoles seront dorénavant inscrits sur le tableau de bord de la COVID-19 (Nouvelle fenêtre) et dans le document Écoles saines et sécuritaires (Nouvelle fenêtre).uveau-Brunswick

Un mort supplémentaire

La COVID-19 a également couté la vie à un autre Néo-Brunswickois, lundi. Il s’agit d’une personne âgée de 70 à 79 ans de la région de Campbellton.

Le Nouveau-Brunswick enregistre 91 décès depuis le début de la pandémie.

J’encourage tous les gens à faire ce qu’ils peuvent, notamment à respecter les restrictions actuellement en vigueur et à se faire vacciner s’ils sont admissibles, afin que nous puissions nous protéger, protéger nos proches et la population du Nouveau-Brunswick, a affirmé la médecin hygiéniste en chef de la province, la Dre Jennifer Russell.

La médecin hygiéniste en chef du Nouveau-Brunswick Jennifer Russell.

La médecin hygiéniste en chef du Nouveau-Brunswick, la Dre Jennifer Russell. (Archive).

Photo : Radio-Canada

Un total de 82,5 % de la population admissible est maintenant doublement vacciné au Nouveau-Brunswick, et 91,5 % de la population de la province a reçu au moins une dose depuis le début de la campagne de vaccination.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !