•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un troisième procès pour un sexagénaire accusé d’agression sexuelle sur sa belle-fille

L'entrée principale du palais de justice d'Amos.

Le palais de justice d'Amos

Photo : Radio-Canada / Martin Guindon

Martin Guindon

On a confirmé lundi qu’il faudra finalement reprendre une nouvelle fois le procès d’un sexagénaire d’Amos accusé d’agression sexuelle sur sa belle-fille.

Le juge Marc Grimard, de la Cour du Québec, a entendu le deuxième procès en avril dernier. Il avait pris la cause en délibéré, mais il est dans l’incapacité de rendre son verdict dans des délais raisonnables puisqu’il éprouve des ennuis de santé.

Le dossier a donc été remis pour la forme au 13 décembre au palais de justice d’Amos, toujours à l’étape du procès. Me Mélissa Plante, du ministère public, et Me Marie-Laurence Spain, pour la défense, feront alors connaître leurs positions respectives au tribunal.

Il s’agira d’un troisième procès dans cette affaire pour l’homme de 60 ans qu’on ne peut nommer en vertu d’une ordonnance de la cour visant à protéger l’identité de la présumée victime.

Il avait été acquitté une première fois en 2017 par la juge Denise Descôteaux, mais la Cour d’appel avait cassé la décision en 2019 et ordonné la tenue d’un second procès.

L’individu fait face à plusieurs infractions de nature sexuelle qui remontent aux années 2008 à 2014, alors que la présumée victime était âgée entre 6 et 12 ans.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !