•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Surabondance de chats aux Animaux de la seconde chance

Un petit chaton dans une cage.

Les adoptions sont en baisse au refuge pour animaux de Matane. (archives).

Photo : Radio-Canada

Perrine Bullant

L'organisation de la région de Matane qui recueille les animaux domestiques abandonnés, n'avait pas connu pareille situation depuis sa création en 2012.

Depuis le mois d'août, l'équipe a récupéré environ 80 chats ce qui est un nombre effarant pour la seule région de Matane, selon Mme Ferlatte.

C'est étourdissant le nombre d'abandons cette année. C'est le pire automne! se désole Carole Ferlatte, une bénévole qui accompagne l'association Animaux de la seconde chance depuis ses débuts.

En plus de récupérer les chats destinés à l'euthanasie chez le vétérinaire, l'organisme recueille les animaux abandonnés dans les rues.

On retrouve des chattes dehors avec sept, parfois huit chatons, détaille Carole Ferlatte.

Carol Ferlatte est bénévole à Animaux de la seconde chance à Matane.

Selon Carol Ferlatte, bénévole pour l'organisme Animaux de la seconde chance, beaucoup de chats vont à l'extérieur sans être stérilisés.

Photo : Gracieuseté de Carol Ferlatte

De plus, les animaux ne sont pas toujours en bonne santé. L'association paye les soins pour les faire vacciner et les vermifuger avant de les placer en famille d'accueil. Les bêtes sont ensuite offertes à l'adoption.

Embouteillage chez les vétérinaires

Pendant la pandémie, l'association a enregistré un grand nombre d'adoptions de chats. Malheureusement, tous les propriétaires n'ont pas réussi à trouver un vétérinaire pour leur nouvel animal de compagnie.

Carole Ferlatte a pris des nouvelles d'une famille qui avait adopté l'année passée. Ça va faire un an qu'elle a laissé son nom pour faire stériliser sa chatte et elle vient d'avoir un rendez-vous pour le mois de décembre.

La bénévole regrette que tous les propriétaires ne soient pas aussi patients. Certains ont laissé sortir leur chat malgré qu'il ne soit pas stérilisé. C'est pour elle, la cause principale de la grande quantité de chatons abandonnés.

Un chat disponible à l'adoption.

Carol Ferlatte accueille présentement Léa qui est disponible à l'adoption.

Photo : Gracieuseté de Carol Ferlatte

Toujours besoin de familles d'accueil

L'organisme est toujours à la recherche de familles d'accueil, aux alentours de Matane, pour accueillir les chatons pendant un court séjour, le temps qu'ils trouvent leur famille d'adoption.

Un prix d'adoption est fixé raisonnablement, mais il ne couvre qu'une partie de la facture. Pour fonctionner, l'association compte sur des dons de litière et de nourriture pour chat ainsi que sur la récupération de canettes et de bouteilles consignées.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !