•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des tests rapides offerts aux voyageurs dans les pharmacies du Manitoba

Une main tient un petit instrument indiquant le résultat du test.

Les pharmacies du Manitoba peuvent désormais offrir des tests de dépistage rapides aux voyageurs.

Photo : Radio-Canada / Guy LeBlanc

Les voyageurs manitobains qui doivent subir un test de dépistage rapide contre la COVID-19 pour se rendre à leur destination pourront l’obtenir dans une pharmacie.

La ministre de la Santé du Manitoba, Audrey Gordon, et la présidente de l’organisme représentant les pharmaciens du Manitoba (Pharmacist Manitoba), Ashley Hart, en ont fait l’annonce lundi après-midi dans une pharmacie de Winnipeg.

La frontière américaine va ouvrir le 8 novembre [pour les Canadiens vaccinés]. De nombreuses personnes évaluent leurs options en termes de test rapide. On veut élargir leur possibilité pour qu’elles puissent se faire tester près de la maison, a déclaré la ministre Gordon.

La ministre a signé un décret, qui entre en vigueur le 18 octobre, permettant la tenue de ces tests en pharmacie. Certaines pharmacies sont déjà prêtes à administrer des tests aux voyageurs, alors que d’autres le seront dans les prochains jours.

C’est imminent qu’elles aient les tests disponibles. Je conseille aux Manitobains d’appeler les pharmacies pour voir si elles sont prêtes dès aujourd’hui, a suggéré Audrey Gordon. Les voyageurs doivent apporter leur documentation (plans de voyages, billets d'avion et réservations d'hôtels) pour se faire tester.

Les pharmaciens seront responsables de se procurer les tests rapides, de former leur personnel, d’interpréter les résultats des tests et de produire la documentation nécessaire pour le patient. Elles fixeront aussi le coût du test.

La ministre de la Famille et responsable des Affaires francophones du Manitoba, Rochelle Squires,ministre de la Santé du Manitoba, Audrey Gordon, Chris Mendoza pharmacienne-propriétaire de la pharmacie  Prairie Health Apothecary et Ashley Hart, présidente de Pharmacists Manitoba dans une pharmacie de Winnipeg

La ministre de la Famille et responsable des Affaires francophones, Rochelle Squires, et la ministre de la Santé, Audrey Gordon sont accompagnées de Chris Mendoza pharmacienne-propriétaire de la pharmacie Prairie Health Apothecary, et d'Ashley Hart, présidente de Pharmacists Manitoba.

Photo : Radio-Canada / Zoé Le Gallic-Massie

Mme Gordon précise que des tests rapides de type antigénique et de type moléculaire non-PCR vont être offerts.

Mme Hart ajoute que le prix variera, selon le type de test choisi et le fournisseur. Elle se réjouit de pouvoir offrir ce nouveau service.

Depuis le début de la pandémie, les pharmaciens ont constamment cherché de nouvelles façons d’innover pour mieux servir leurs patients, a rappelé Mme Hart.

Avant de se faire tester, la ministre Gordon recommande aux voyageurs de confirmer les exigences de leur destination en matière de dépistage, puisque chaque juridiction est différente.

La ministre précise que les tests réalisés en pharmacie sont seulement acceptés pour le départ. Pour le retour au pays, le fédéral exige toujours un résultat négatif à un test de dépistage moléculaire (PCR) effectué dans les 72 heures précédant l'entrée au Canada. Le gouvernement fédéral n'accepte pas les tests de détection rapide par antigène (Nouvelle fenêtre).

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !