•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : 12 morts dans un centre de soins à Burnaby

Un bâtiment devant lequel est garée une voiture garée.

Le Centre Willingdon Care, à Burnaby, connaît l'une des éclosions de COVID-19 les plus importantes en Colombie-Britannique.

Photo : Google Streetview

Radio-Canada

Douze résidents d’un centre de soins de longue durée sont morts après une éclosion de COVID-19 à Burnaby, en Colombie-Britannique.

Depuis que l'éclosion s'est déclarée, le 28 septembre, au Centre Willingdon Care, plus de 100 personnes ont contracté la maladie, selon un courriel envoyé à CBC par la régie de la santé du Fraser.

Il y a 80 cas parmi les résidents, et 21, parmi les employés.

Le centre a une capacité de 95 lits, ce qui signifie que l’éclosion a atteint la majorité des résidents, si le centre fonctionne au maximum de sa capacité.

« Nos condoléances vont à ceux qui ont perdu des êtres chers au Willingdon Care Centre et tout au long de la pandémie. »

— Une citation de  Courriel de la régie de la santé du Fraser

D'après la régie de la santé du Fraser, les déplacements des résidents à l'intérieur de l'établissement ont été restreints, et les visites ne sont plus autorisées afin de contenir l'épidémie. 

Les symptômes du personnel et des résidents sont surveillés deux fois par jour et les mesures de nettoyage et de contrôle des infections ont été renforcées, explique la régie.

Doses de rappel en cours

La semaine dernière, ka Colombie-Britannique a commencé à donner une dose de rappel du vaccin contre la COVID-19 aux résidents des centres de soins de longue durée, mais le virus circulait déjà depuis plusieurs jours au centre Willingdon.

Mike Klassen, vice-président de l'Association des fournisseurs de soins de la Colombie-Britannique, croit que l'administration d'une troisième dose a trop tardé dans la province.

Selon lui, la Colombie-Britannique aurait dû commencer à la proposer au mois d'août ou de septembre, comme cela a été le cas en Ontario et en Alberta.

Samir Sinha, directeur du département de la gériatrie à l'Hôpital Mount Sinaï, à Toronto, explique qu’une situation catastrophique a mené à cette progression fulgurante du virus dans le foyer pour aînés de Burnaby, à cause d’une baisse des défenses immunitaires de personnes âgées, très vulnérables six mois après avoir reçu leur deuxième dose.

Vendredi, la province a annoncé 667 nouveaux cas de COVID-19 et 13 décès, soit le nombre de décès le plus important en une journée depuis le 3 février. 

Il y a actuellement 19 éclosions actives dans des résidences de services, dont celle du Centre Willingdon Care.

D’après les informations de CBC et Timothé Matte-Bergeron

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !