•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La demande de trousses de dépistage rapide ne dérougit pas au N.-B.

Des voitures qui font la file.

À l'un des points de service à Moncton, sur l'avenue MacNaughton, le réseau de santé Horizon disposait d'environ 5000 trousses de dépistage rapide à distribuer à la population pour la journée du 18 octobre.

Photo : Radio-Canada / Maya Chebl

L'intérêt des Néo-Brunswickois pour les trousses de dépistage rapide est toujours aussi fort, lundi. Ces trousses sont offertes gratuitement dans une vingtaine d'endroits dans la province cette semaine. La demande est grande et certains lieux de distribution ont même manqué de trousses avant la fermeture, comme ça avait été le cas samedi.

La demande avait alors été si élevée que la distribution des 7500 trousses avait pris fin à 11 h 30 à Moncton, et à 13 h à Grand-Sault ainsi qu’à Perth-Andover, alors qu’elle devait se dérouler jusqu’à 17 h.

De nombreuses voitures en file.

De nombreux automobilistes tentaient d'obtenir une trousse de dépistage rapide, samedi matin à Moncton.

Photo : Radio-Canada / René Godin

Même scénario lundi

Lundi matin, les automobilistes ont patienté en file, à l’embouchure du point de service de l’avenue MacNaughton à Moncton, pour se procurer l’une des 5000 trousses de dépistage rapide distribuées par le réseau de santé Horizon.

Trente minutes à peine s’étaient écoulées depuis l’ouverture de ce service au volant que la file s’étirait déjà dans les deux directions.

À midi, lorsque la frénésie s’est momentanément estompée, quelques voitures en ont profité pour retourner dans la file qui s’était raccourcie et récupérer une deuxième trousse contenant les cinq tests de dépistage rapide.

À la sortie du stationnement, une dame rencontrée au hasard raconte qu’elle s’est rendue au point de service dans l’espoir d’obtenir deux trousses, dont une pour sa mère diabétique de 88 ans.

Puisqu’elle était seule, le personnel présent l’a informée qu’elle devait refaire la file si elle voulait se réapprovisionner. Tu peux récupérer autant de trousses qu’il y a de personnes dans le véhicule, lui a-t-on dit.

Rupture de stock à Shediac

Le Centre médical régional de Shediac a donné sa dernière trousse à 11 h 30, trois heures après avoir ouvert ses portes.

À Shediac, les trousses appartiennent à celles et ceux qui se lèvent tôt. Lundi, la santé publique de la province ne lui a fourni que 300 trousses à distribuer à la communauté.

Arrivé tout juste trop tard, Scott Wood pense que c’est un bon signe qu’il n’y ait plus de trousses, même s’il aurait aimé repartir avec une. Je reviendrai peut-être un peu plus tôt et je croise les doigts pour me procurer une trousse à ce moment-là, détaille-t-il.

Au Centre de santé du Grand Moncton, qui devait être ouvert de 15 h à 21 h, les trousses se sont éclipsées en l'espace de seulement vingt minutes.

Dans un communiqué de presse publié lundi, la santé publique précise que les sites de distribution recevront des trousses de dépistage rapide tout au long de la semaine.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !