•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début de l’administration de la 3e dose aux personnes âgées vulnérables dans la région

Une infirmière prend une injection.

Des résidents du CHSLD Laflèche ont reçu le vaccin Moderna samedi.

Photo : CIUSSS MCQ

Radio-Canada

Le Centre intégré de santé et de services sociaux de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec (CIUSSS MCQ) a commencé lundi à administrer une troisième dose de vaccin contre la COVID-19 aux personnes âgées vulnérables en milieu d’hébergement.

Ce sont les brigades de vaccination du CIUSSS qui seront affectées à cette tâche dans les prochaines semaines. Elles visiteront les centres d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD), les résidences privées pour aînés (RPA) et les ressources intermédiaires (RI).

La santé publique indique qu’aucune démarche supplémentaire de ces milieux n’est nécessaire, puisqu’ils seront contactés directement afin de planifier la visite des brigades.

Le Comité sur l’immunisation du Québec a recommandé, en septembre dernier, l’administration d’une dose de rappel aux personnes âgées vulnérables.

Appel à la vaccination

Si les 70 ans et plus sont adéquatement vaccinés dans une proportion de 96,1 %, certains autres groupes sont à la traîne. C’est le cas des 18-39 ans, chez qui le taux de vaccination avec deux doses atteint 72 %.

Ainsi, le CIUSSS MCQ rappelle que plusieurs possibilités de vaccination sont toujours offertes à la population.

Les sites de vaccination de Trois-Rivières, Shawinigan, Nicolet, Victoriaville, Drummondville et La Tuque offrent la vaccination sans rendez-vous et avec rendez-vous, selon les horaires établis.

La santé publique précise également que les brigades de vaccination vont poursuivre leur travail dans différents milieux de la région, malgré leur travail auprès des personnes âgées.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !