•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un nouveau quartier résidentiel à Longue-Rive pour attirer les télétravailleurs

Une vue aérienne de Longue-Rive.

La Municipalité de Longue-Rive en Haute-Côte-Nord veut attirer de nouveaux résidents sur son territoire (archives).

Photo : Sylvain Barriault

La municipalité de Longue-Rive a aménagé un nouveau quartier résidentiel et espère ainsi attirer de nouveaux résidents sur son territoire.

Grâce à une entente avec le ministère des Transports lors de la réfection du nouveau tronçon de la route 138 en 2014, la Municipalité s’est retrouvée avec un montant d’argent qui a servi à développer un secteur résidentiel de 45 terrains en plein cœur du village. Certains de ces terrains sont déjà réservés aux propriétaires de maisons qui seront forcés de déménager en raison de l’érosion des berges.

Le prix des terrains mis en vente par la Municipalité oscille entre 10 000 et 15 000 $. Ce n’est même pas le prix d’un VTT, s’exclame Donald Perron, maire de Longue-Rive. Les terrains sont situés face au fleuve en plein cœur du village. Avis aux gens qui veulent faire du télétravail, ils sont très bien situés, commente le maire.

M. Perron, qui a été réélu sans opposition, souhaite ainsi intéresser les gens qui font du télétravail à choisir sa municipalité pour s’établir. On va mettre en place une planification stratégique pour essayer de rendre le village plus attractif. On est en train de monter une vidéo promotionnelle avec une entreprise pour faire valoir toutes les qualités du village de Longue-Rive, explique-t-il.

Donald Perron, maire de Longue-Rive

Donald Perron, maire de Longue-Rive

Photo : Radio-Canada

« Avec la réfection de l’ancienne route 138, sans vouloir être chauvin, je pense qu’on va avoir l’un des plus beaux villages de la Haute-Côte-Nord, puis peut-être de la Côte-Nord. »

— Une citation de  Donald Perron, maire de Longue-Rive

Le projet d’aménagement du nouveau quartier résidentiel est évalué à 2,8 millions de dollars. Longue-Rive, créée en 1997, est le résultat de la fusion entre les anciens villages de Sault-au-Mouton et Saint-Paul du Nord. La municipalité compte 966 habitants.

Par ailleurs, Donald Perron est satisfait de son dernier mandat, car il a mené à terme le projet de mise aux normes des réseaux d’eau potable et d’égout lancé en 2019. Le projet, qui visait à respecter les règles environnementales en vigueur, était évalué à 33 millions de dollars. Il a permis à 300 résidences du village d’avoir accès aux services d’aqueduc et d’égout de la municipalité. La portion du financement prise en charge par la municipalité représente environ 2,9 millions de dollars.

Vue aérienne du village Longue-Rive sur la Côte-Nord

Vue aérienne du village Longue-Rive sur la Côte-Nord (archives).

Photo : Yves Fabe

Le dossier doit se conclure prochainement : il reste à finaliser le financement pour faire en sorte que ça coûte le moins cher possible en matière de taxe aux citoyens, sans qu’il y ait trop d’augmentation. Il va y en avoir un peu, mais on va essayer de le minimiser, assure M. Perron.

Le maire se réjouit de sa réélection. Ce serait mentir de dire que je suis déçu, pouvoir servir ses citoyens, c’est un privilège! C’est plus difficile de faire passer des intérêts collectifs avant les intérêts des particuliers. Et ça fait en sorte qu’on ne fait pas toujours l’unanimité.

La région de la Côte-Nord compte 33 municipalités. Onze d’entre elles connaissent déjà leur prochaine mairesse ou leur prochain maire.

Avec les informations de Guylaine Lebel

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !