•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Permettre aux femmes d’oser plonger dans les conseils d’administration

Encore trop peu de femmes en politique.

La Cuvée encourage les femmes à rejoindre les conseils d'administration (archives).

Photo : iStock

Radio-Canada

La nouvelle plateforme La Cuvée permettra aux femmes qui veulent occuper des postes dans les conseils d'administration de se faire connaître.

On va arrêter de chialer dans notre salon. On va proposer une solution pour permettre aux femmes de faire le premier pas et d’offrir leurs services sur les conseils d'administration, estime l’une des instigatrices de cette plateforme La Cuvée, Caroline Saint-Hilaire.

Cette dernière a occupé les fonctions de mairesse de Longueuil et a siégé à l'Assemblée nationale du Québec. Elle a mis en place cette initiative avec une femme d’affaires de Québec, Sophie Villeneuve, et la réalisatrice Flavie Payette-Renaud après avoir analysé les diverses nominations gouvernementales et des entreprises privées.

« Nous voulons offrir un endroit pour que les entreprises puissent trouver des femmes. C’est à elles de se l’approprier. »

— Une citation de  Caroline Saint-Hilaire, porte-parole de La Cuvée

On critiquait que c’était toujours des hommes que l’on nommait et qu'il manquait de femmes. Dans notre entourage, les femmes se demandaient si elles étaient capables ou s’il leur manquait une formation. Les femmes doivent avoir cette réflexion d’oser se lancer, même s’il manque une petite compétence dans la liste. Nous avons créé cette plateforme pour que les femmes osent déposer leur candidature et mettre leur CV en valeur. Et, à l'inverse, offrir aux organisations différents types de profils de femmes, explique Mme Saint-Hilaire.

Elle rappelle que les femmes occupent à peine 20 % des sièges dans les conseils d'administration.

Les femmes représentent 52 % de la population. Les femmes sont là et existent pour siéger [aux] conseils d’administration. Notre premier objectif demeure d'augmenter la représentativité des femmes [dans] les conseils d'administration, indique Mme Saint-Hilaire.

Elle estime qu’une organisation doit s'approcher de la zone paritaire.

La société a tout intérêt à une représentativité diverse. La complémentarité est intéressante. Des hommes, des femmes, des jeunes, des personnes plus âgées qui offrent des perspectives différentes. Ça se complète. Une organisation devient plus riche pour alimenter les discussions, soutient Caroline Saint-Hilaire.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !