•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les employés du gouvernement non vaccinés doivent présenter des tests négatifs

Une vue aérienne sur le Palais législatif de Regina en automne.

Les employés du gouvernement provincial non vaccinés qui refusent de présenter un test négatif de COVID-19 peuvent être licenciés. (archives)

Photo : Radio-Canada / Trent Peppler

Radio-Canada

Les employés du gouvernement de la Saskatchewan qui ne sont pas vaccinés contre la COVID-19, ou qui refusent de prouver qu’ils le sont, doivent présenter régulièrement un résultat négatif de dépistage à compter de cette semaine.

Si les travailleurs refusent de se faire tester, ils risquent d'être licenciés, selon les informations publiées sur le portail des ressources humaines du gouvernement de la Saskatchewan.

La province annonçait, le 28 septembre, que tous les employés du gouvernement et de ses sociétés d'État devraient présenter une preuve de vaccination ou se soumettre à des tests de dépistage tous les sept jours, aux frais des travailleurs.

Ceux-ci ont été encouragés à déclarer eux-mêmes leur statut vaccinal avant le 12 octobre.

Pour l’instant, on ignore le nombre exact d'employés du gouvernement qui devront être testés régulièrement.

Les gestionnaires travaillent actuellement avec leurs employés pour fournir une preuve de vaccination ou déterminer des calendriers de tests hebdomadaires, a déclaré la directrice générale des communications de la Commission de la fonction publique, Maire Coulthard.

Nous n'avons pas encore de chiffres définitifs pour rendre compte publiquement du nombre d'employés qui passeront des tests réguliers.

L’Autorité de la santé de la Saskatchewan (SHA) a également exigé de ses travailleurs qu'ils présentent une preuve de vaccination. D’ailleurs, vendredi, sur plus de 40 000 employés, 98 % avaient déjà déclaré qu'ils étaient complètement vaccinés, selon la SHA.

Si un employé ne se conforme pas aux règles, il existe des procédures administratives et disciplinaires qui peuvent aller jusqu'au licenciement, souligne le responsable des opérations d'urgence de la SHA, Derek Miller.

La preuve de vaccination pour les travailleurs du gouvernement de la Saskatchewan s'applique également aux stagiaires et aux bénévoles.

Avec les informations de Guy Quenneville

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !