•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Sensibilisation au don d’organes à Orford comme partout au Québec

Des marcheurs en nature

Le défi «Chaîne de vie» pour sensibiliser à l'importance du don d'organes se déroulait partout au Québec (archives).

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le défi Chaîne de vie se déroulait, dimanche, partout au Québec, dont en Estrie.

En région, des médecins et des personnes ayant bénéficié d'un don d'organes ont grimpé le mont Orford.

L'objectif était de porter le drapeau Chaîne de vie au sommet de la montagne. Un geste pour sensibiliser la population à l'importance du don d'organes.

Une cinquantaine de personnes ont relevé le défi.

L’anesthésiste-intensiviste au CIUSSS de l'Estrie-CHUS, Dr Frédérick Daragon tenait à participer au défi Chaîne de vie avec sa famille.

Chaîne de vie possède un programme éducatif pour les élèves de secondaire 4 et 5 pour faire la promotion du don d'organes. Nous voulons sensibiliser les gens au don d’organes, signale le Dr Daragon.

Il rappelle deux gestes importants qui font la différence peuvent être posés facilement.

L'important est d'en parler de votre vivant à vos proches. Si jamais vous devenez un donneur d'organes, ce sont vos proches qui vont prendre la décision. Il faut aussi signer sa carte d'assurance maladie ou s'inscrire à l’un des deux registres, signale le Dr Daragon.

Chaque donneur permet de sauver de trois à quatre vies, en moyenne, grâce au don de ses organes.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !