•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des donneurs de sang activement recherchés

Un homme effectue un don de sang.

Un donneur de sang

Photo : iStock

Radio-Canada

Les donneurs de sang se font rares. Le personnel d’Héma-Québec les encourage donc publiquement à recommencer à remonter leurs manches.

Lundi et mardi, des collectes sont organisées à Alma. L’objectif est de cumuler 450 dons en deux jours.

Or, il y a loin de la coupe aux lèvres. Lundi matin, 100 rendez-vous étaient encore disponibles pour d’éventuels donneurs.

Le directeur des relations publiques d’Héma-Québec, Laurent Paul Ménard, espère que ces places seront toutes comblées. La demande est très soutenue du côté des centres hospitaliers. Au même moment, avec le retour à une certaine normalité, c’est plus difficile de remplir les grilles de rendez-vous. Ces deux phénomènes se font sentir en même temps, explique-t-il.

Le déséquilibre est désormais flagrant. On se retrouve dans une situation où il y a vraiment plus de produits sanguins qui se dirigent vers les hôpitaux que de dons qui sont enregistrés, déplore M. Ménard.

C’est important d’avoir des donneurs qui se présentent [aux collectes], tout particulièrement des gens qui ont mis sur pause leurs dons de sang à cause de la pandémie, plaide-t-il. Héma-Québec doit vraiment augmenter la cadence, ajoute-t-il.

Laurent Paul Ménard conclut en précisant qu’il est indispensable de prendre un rendez-vous pour pouvoir effectuer un don de sang.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !