•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une édition éclatée positive du Salon du livre de l’Estrie

Des livres sur une table.

Le salon du livre de l'Estrie offrait une version éclatée.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

C’est une édition revampée du Salon du livre de l’Estrie qui s’est déroulée cette fin de semaine à Sherbrooke.

Un circuit littéraire avait même été mis en place au centre-ville de Sherbrooke pour clôturer cette 43e édition du Salon du livre de l'Estrie.

Le circuit permettait de découvrir les initiatives littéraires estriennes des derniers mois, telles que l'exposition visuelle et littéraire Téléphonexquis, les Boîtes à poésie et plusieurs autres.

C’était la première édition dirigée par Mylène Rioux, la nouvelle directrice générale de l'événement.

Mylène Rioux.

La directrice générale du Salon du livre de l'Estrie, Mylène Rioux.

Photo : Radio-Canada

J’en tire un bilan positif, estime Mylène Rioux.

Mylène Rioux indique que plusieurs éléments de cette édition toute particulière seront reconduits lors du prochain Salon du livre.

Il y a de la place pour les exposants. Il y a de la place pour le centre de foires. Les familles aiment aller y rencontrer les auteurs. Mais il faut aussi penser à faire éclater la programmation du type festival et activités littéraires pour rejoindre un autre type de clientèle, croit Mylène Rioux.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !