•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Enquête en cours sur la mort du pompier Pierre Lacroix dans les rapides de Lachine

Remorquage d'un hors-bord de sauvetage des pompiers.

Les trois pompiers survivants ont été transportés en centre hospitalier en raison d'hypothermie.

Photo : Radio-Canada / Simon-Marc Charron

Radio-Canada

L'identité du pompier mort noyé lors d'une opération de sauvetage sur le fleuve Saint-Laurent est maintenant connue : il s'agit de Pierre Lacroix, 58 ans. Il laisse dans le deuil sa conjointe et ses deux enfants.

Dans un point de presse en début d'après-midi, lundi, Richard Liebmann, directeur du Service de sécurité incendie de Montréal (SIM), a précisé que le pompier Lacroix était très expérimenté et qu'il était en service à Lachine depuis 20 ans.

M. Liebmann a ajouté qu'une enquête est en cours pour préciser les circonstances de cette mort tragique.

Il avait confirmé, quelques heures plus tôt, que les sauveteurs avaient repéré, à l'aide d'une caméra, le pompier dans le bateau submergé en bas des rapides de Lachine. Il s'agit d'un endroit très dangereux pour les plongeurs, avait précisé M. Liebmann. Il a donc fallu établir une stratégie en employant d'autres bateaux et moyens pour arriver à le sortir de l'embarcation sous l'eau.

Le corps du pompier a finalement été repêché vers 9 h lundi matin. Les recherches avaient cours depuis dimanche soir pour retrouver le sapeur disparu dans les rapides de Lachine.

Des pompiers sauveteurs de Varennes, de Longueuil, de La Prairie et de Saint-Jean-sur-Richelieu ont participé aux opérations de recherches, aux côtés de leurs confrères de Montréal et de patrouilleurs nautiques du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM).

Un hélicoptère et une équipe de sauvetage de la Sûreté du Québec (SQ) avaient aussi été appelés en renfort, en plus d'un hélicoptère des Forces armées canadiennes.

La mairesse sortante de Montréal, Valérie Plante, a présenté ses condoléances lors d'un point de presse. Mes pensées sont pour la famille, mais également pour toute la communauté des pompiers et des pompières qui font un travail remarquable. Ils donnent leur vie pour sauver celle des autres. C’est exactement ce qui s’est passé hier, a-t-elle dit.

Les Montréalais et Montréalaises sont derrière eux et nous les remercions pour tous les sacrifices.

Une opération de sauvetage qui vire au drame

Un hors-bord en partie immergé.

Un pompier se noie dans une opération de sauvetage

Photo : Radio-Canada / Simon-Marc Charron

Dimanche soir, à 19 h 09, le SIM a reçu un appel concernant un bateau à la dérive en raison d'une panne de moteur, en amont des rapides de Lachine. L'embarcation comptait deux personnes à bord.

Une équipe de quatre pompiers s'est donc rendue sur le fleuve dans le secteur de la 75e Avenue, dans l'arrondissement de LaSalle, pour leur porter assistance.

Peu avant 20 h, l'embarcation à la dérive a descendu les rapides de Lachine et a fini par chavirer, tout comme celle des pompiers. Six personnes sont donc tombées à l'eau. Les deux plaisanciers et trois des quatre pompiers ont été repêchés rapidement.

Les trois pompiers ont été transportés en centre hospitalier en raison d'hypothermie, mais leur vie n'est pas en danger. Ils ont reçu leur congé de l'hôpital. Les deux plaisanciers ont quant à eux reçu les soins d'ambulanciers sur place, mais n'ont pas dû être transportés à l'hôpital.

Avec les informations de Karine Bastien

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.